Google Street View se déploie en Israël et n'écrase pas d'âne en Afrique

Ou du moins par sur cette série de clichés 23
Sébastien Gavois

Google n'en finit pas de développer son service Street View en lui ajoutant de nouvelles images. Et c'est la région d'Israël qui est encore une fois à l'honneur. Le géant du web en profite également pour répondre à une rumeur qui grandissait de plus en plus : non, l'âne du Botswana n'a pas été écrasé par sa voiture.

L'arrivée de Street View en Israël n'est pas nouvelle puisque, en avril dernier, des photos de plusieurs villes avaient été mises en ligne. Il s'agit donc de continuer le travail déjà commencé. Cette fois-ci vous pouvez par exemple découvrir les cités d'Acre et de Safed (au nord), d'Eilat (au sud) ainsi que la célèbre mer morte.

google israel google israel

Bien évidemment, ce ne sont pas les seuls lieux à avoir été photographiés par la firme de Mountain View et bien d'autres sont disponibles. La liste complète peut d'ailleurs être consultée ici.

Google prend la parole et annonce que l'âne au Botswana n'a pas été écrasé

Depuis quelques jours, une rumeur était en train de prendre de l'importance : Google aurait écrasé un âne lors d'une séance de photo en voiture dans la région du Botswana en Afrique. L'affaire a visiblement pris de l'ampleur puisque Google s'est fendu d'une publication sur son blog afin d'expliquer que ce n'était pas le cas.

Pour appuyer ses dires, Google publie de nouvelles images où l'on peut apercevoir l'avant et l'arrière de la voiture en question. Il semblerait donc que le facétieux animal ait simplement décidé de se rouler dans la poussière avant de libérer le passage.

google ane google ane google ane

Sur les trois premières captures l'âne est devant la voiture, sur la quatrième il est derrière et sur ses quatre pattes

Cette histoire n'est pas sans en rappeler une autre quelques années en arrière. Cette fois-ci la collision avait bel et bien eu lieu avec une biche dans l'État de New York. Wendy Wang, la directrice des opérations de Street View de l'époque avait dû alors prendre la parole pour s'excuser.


chargement
Chargement des commentaires...