Les développeurs de Bohémia Interactive ont été relâchés sur caution

128 jours de détention pour quelques clichés 35
Kevin Hottot

Les deux développeurs de Bohemia Interactive vont pouvoir rentrer chez eux après 128 jours de détention passés dans les geôles grecques. Pour rappel les deux hommes étaient accusés d'espionnage pour avoir photographié et filmé des camps militaires sur l'île de Lemnos. 

La nouvelle s'est répandue sur Twitter, où Dean « Rocket » Hall, le créateur du mod DayZ mais surtout un employé de Bohemia Interactive a laissé éclater sa joie de pouvoir retrouver Ivan Buchta et Martin Pezlar, les deux développeurs de 28 et 33 ans.


Selon les médias tchèques, d'intenses négociations ont eu lieu entre Petr Necas, le premier ministre de la République Tchèque, et Antonis Samaras, son homologue grec, afin de permettre la libération sur caution des deux hommes. Celle-ci s'élèverait à seulement 5 000 euros pour chacun d'entre eux, une somme qui parait bien basse au regard des accusations qui pesaient sur eux.


Toutefois, si les deux hommes sont désormais libres, leur dossier n'est pas clos, et la justice hellénique doit encore statuer. Aucune date n'est prévue pour s'occuper de ce cas, les magistrats grecs étant actuellement en grève. L'avocat des développeurs semble cependant plus optimiste et table sur une clôture de l'affaire dans les jours à venir.


Arma III


chargement
Chargement des commentaires...