Windows 8 progresse très lentement en Europe avec 1,9 % du marché

Ça rame, ça mouline, ça pédale dans la semoule 149
Nil Sanyas

L'institut bordelais AT Internet vient de dévoiler ses dernières statistiques concernant les parts de marché des systèmes d'exploitation en Europe, et en particulier de Windows 8. Et le peu d'engouement pour le dernier OS de Microsoft est particulièrement visible, d'autant plus comparé à Windows 7.

Windows 8 Europe AT Internet

Une croissance 3,5 fois inférieure à celle de Windows 7 depuis sa sortie 

Le graphique ci-dessus parle de lui-même : Windows 8 progresse bien en Europe, mais à un rythme on ne peut plus lent. Si l'on prend les croissances des deux derniers OS de Microsoft depuis leur sortie respective, nous pouvons ainsi remarquer qu'en un peu plus de deux mois, Windows 8 n'a gagné que 1,6 point de parts de marché (1,9 moins 0,3), contre 5,4 points pour Windows 7 (7,1 moins 1,7). En somme, la croissance de ce dernier était 3,5 fois supérieure à celle de Windows 8 aujourd'hui.

Selon AT Internet, Windows 8 est un peu plus utilisé chez les particuliers européens qu'en entreprises. Sa part de marché a ainsi grimpé à 2,25 % le dimanche 30 décembre 2012, contre bien moins de 2 % en semaine. Ces taux varient toutefois fortement selon les pays. L'Allemagne, le Royaume-Uni et la France tirent ainsi les statistiques européennes vers le haut, avec 2,4 % de part de marché pour le premier pays (+1,5 pt en deux mois), et 2,1 % pour les deux autres pays, ceci au 1er janvier 2013.

Windows 8 Europe AT InternetUne fin d'année dynamique malgré tout

L'Espagne, où les ventes de nouveaux PC sont au plus bas depuis longtemps, affiche pour sa part une PDM deux fois inférieure à ses voisins, avec seulement 1,1 % du marché pour Windows 8. Un taux ridicule, d'autant que l'écart avec les autres pays fin octobre était infime fin octobre : entre 0,1 et 0,2 point, contre plus d'un point deux mois plus tard.

On remarquera d'ailleurs de très fortes progressions à la fin du mois de décembre en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. En effet, entre mi-décembre et la fin du mois, ces trois pays ont affiché une progression d'un peu moins d'un point lors de ces quinze jours. Une preuve que les achats de Noël n'ont pas concerné que les tablettes et les smartphones dans le secteur de la haute technologie ?

Notez enfin que le rapport entre Windows 8 et sa précédente mouture permet certes de mesurer l'écart immense de succès entre eux, mais il ne faut pas oublier que Windows 7 est sorti après un Vista très critiqué. A contrario, Windows 8 propose une toute nouvelle interface et le contexte d'achat de PC est particulièrement différent, crise économique oblige. Il est ainsi encore bien tôt pour parler d'échec au sujet de Windows 8. Sa progression lors de l'année 2013 permettra toutefois de savoir si la population est prête au changement.


chargement
Chargement des commentaires...