Adobe n'offre finalement pas sa suite CS2 complète

What did you expect ? 174
Vincent Hermann

Mise à jour : Contrairement à ce que nous indiquions hier, Adobe n’a pas offert la suite CS2. Les serveurs d’activation ont bien été coupés, et des clés ont été distribuées, mais une nuance importante : elles ne peuvent être utilisées que si l’utilisateur possédait déjà une licence valide. Elles sont destinées à l’accompagnement des versions téléchargeables qui ne réclament aucune activation. 

Mais Adobe a dans le processus oublié un paramètre important : aucune vérification de cette licence n’a lieu pour l’instant, et les clés sont donc données librement. Conséquence : bien que la page des téléchargements soit toujours disponible, les internautes ne sont tout simplement pas censés s’en servir. Le problème pour Adobe désormais est que la clé semble être la même pour tout monde, et l'éditeur ne peut plus réellement la supprimer. En effet, en supprimant l'activation, Adobe ne dispose plus d'un levier pour invalider cette clé qui fait d'ailleurs déjà le tour du web.

À travers une initiative relativement rare dans le monde du logiciel, Adobe a décidé d’offrir la version CS2 de suite logicielle. L’éditeur voulait simplement se débarrasser des serveurs d’activation, mais l’opération s’est finalement transformée en cadeau.

adobe cs2

Crédits : Guidebook Gallery

La Creative Suite 2 d’Adobe a été commercialisée en avril 2005. Si elle n’est donc plus toute jeune, les outils proposés y sont toujours puissants puisque l’on y retrouve notamment Photoshop, Illustrator, InDesign, Premiere Pro ou encore Acrobat.  Depuis huit ans Adobe dispose de serveurs d’activation permettant aux utilisateurs d’enregistrer leur copie. Un mécanisme anti-piratage courant depuis des années. Mais l’éditeur souhaitait s’en débarrasser.

Adobe a aussi tout simplement supprimé le besoin d’activation de son logiciel, tout en offrant les fichiers d’installation au téléchargement. La seule nécessité pour le grand public est de disposer d’un compte Adobe ID gratuit qui servira dès lors à l’obtention des clés. Précisions en outre que les téléchargements peuvent se faire autant pour Windows que pour Mac. Attention cependant : des logiciels âgés de huit ans ne fonctionneront pas nécessairement bien sur des machines récentes utilisant Windows 8 ou Mountain Lion. En outre, ils ne reçoivent plus non plus de mises à jour (support terminé) : prudence donc.

Il est en tout cas particulièrement agréable de voir un grand éditeur s’adonner à l’abandonware car ce type de geste est particulièrement rare, notamment sur ce type de produit professionnel. Évidemment, la vieillesse des produits reste en soi une limite et les conséquences en termes de marketing sont nécessairement bonnes, mais l’action est tout de même à saluer. Pour information, la suite CS6 actuelle est facturée de 1800 à 3600 euros en fonction des produits qui y sont présents.

Notez cependant qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, les serveurs d’Adobe semblent surchargés. Il nous a été impossible de nous connecter avec l’Adobe ID, le site renvoyant constamment une erreur. Il faudra donc se montrer patient.

Dernière mise à jour le 08/01/2013 08:32:41

chargement
Chargement des commentaires...