Le recap' des tests : quatre produits d'entrée de gamme passent sur le gril

Se faire plaisir sans se ruiner 15
Kevin Hottot

Parce que l'on n'a pas toujours envie de mettre 500 € dans un smartphone dernier cri, ou plus de 100 € dans un boîtier pour notre PC, nous allons découvrir dans le recap' du jour quatre produits d'entrée de gamme qui assurent l'essentiel, sans trop faire souffrir votre porte-monnaie.

De plus en plus de smartphones d'entrée de gamme font leur apparition sur le marché. Samsung, HTC ou encore Nokia, tous les acteurs majeurs du marché proposent désormais des appareils à moins de 200 €, ZTE n'est pas en reste avec son Blade III.

ZTE Blade III : un smartphone sous ICS à moins de 150 €

Pour 149,90 euros nous avons le droit à un écran de 4 pouces d'une définition de 480 x 800 pixels, 4 Go de mémoire sont de la partie, mais il est possible de l'étendre grâce à un lecteur de cartes microSDHC. Il est animé par un processeur Qualcomm SnapDragon S1 dont l'unique coeur est cadencé à 1 GHz. Qu'en ont pensé nos confrères de Clubic ? Vous le saurez en lisant leur test.

ZTE Blade III 

Xigmatek Alfar : qu'attendre d'un boîtier à 50 € ?

Xigmatek occupe déjà largement le terrain sur le marché des boitiers à bas prix avec sa série Asgard. L'Alfar reste dans le même esprit que ces derniers, avec un tarif qui se négociant sous la barre des 50 €. Celui-ci dispose de deux ventilateurs de 120 mm, situés en façade et à l'arrière, tandis que quatre autres emplacements de même taille se répartissent entre son flanc gauche et son sommet.

Nos confrères de CowcotLand se sont attardés sur ce châssis au format moyen tour, et ont jugé de ses finitions ainsi que de la facilité à y installer des composants. L'Alfar est-il une bonne affaire ? Réponse tout de suite.

Xigmatek Alfar  

Gigabyte M7 Thor : 6000 dpi sous la barre des 30 €

Chez 59 Hardware c'est une souris pour joueur signée Gigabyte qui est à l'honneur : la M7 Thor. Recouverte d'un revêtement « soft touch », elle dispose du strict minimum avec 5 boutons seulement. Malgré sa forme quasi symétrique, elle n'est pas adaptée aux gauchers qui ne trouveront pas de boutons sous leur pouce. 

Le principal attrait de cette souris, mis à part son tarif plancher c'est son capteur laser pouvant grimper jusqu'à 6000 DPI. Si ses pilotes sont très succincts, sont-ils aussi faciles d'emploi ? Son ergonomie est elle satisfaisante ? Réponse dans les colonnes de 59 Hardware.

Gigabyte Force M7 Thor 

NZXT Respire T20 : 30 $ pour un ventirad au format tour

Terminons ce recap avec le Respire T20 de chez NZXT, un ventirad au format tour que nos confrères d'eTeknix se sont fait un plaisir de tester. Pour 30 $ nous y retrouvons un ventilateur de 120 mm chargé de tenir au frais le processeur, qui se trouve sous ses ailettes en aluminium, ainsi que ses trois caloducs en cuivre.

Compatible avec les sockets LGA 775, 1155, 1156, 1366 et 2011 de chez Intel, il l'est également avec les sockets FM1, AM2(+) et AM3(+). Qu'attendre de ce ventirad à moins de 30 $ ? C'est à découvrir dans le test de nos confrères.

  NZXT Respire T20


chargement
Chargement des commentaires...