5 ans de prison pour des enregistrements pirates de films diffusés sur le Net

Imagine all the people, livin' life in peace 59

Le département américain de la Justice (DOJ) a annoncé hier que Jeramiah Perkins, actuellement âgé de 40 ans, venait d’être condamné à une peine de cinq ans de prison. Il était soupçonné d’être le leader d’un groupe de personnes ayant réalisé des enregistrements pirates dans des salles de cinéma. Leurs vidéos étaient ensuite diffusées sur Internet.

imagine bittorrent

 

En avril dernier, quatre membres du groupe IMAGiNE étaient arrêtés puis inculpés, les autorités américaines leur reprochaient d’avoir enregistré des films dans des cinémas avant leur sortie en DVD, afin de les diffuser sur Internet. Les activités incriminées avaient commencé en 2009, avant de s'interrompre en septembre 2011. Ce groupe était alors considéré par la MPAA, le bras armé du cinéma américain, comme le plus prolifique en matière de sortie de films piratés.

 

Dans un communiqué publié cet été, le département de la Justice américaine (DOJ) annonçait que le meneur du groupe, Jeramiah Perkins, plaidait coupable. Il reconnaissait ainsi l’un des chefs d’accusation qui pesait à son encontre : celui de complicité d’atteinte criminelle au copyright. Il encourait une peine maximale de cinq ans de prison, assortie d’une période de liberté surveillée de trois ans, ainsi qu’une amende de 250 000 dollars (environ 190 000 euros).

Restitution de plusieurs centaines de milliers de dollars 

Son verdict est d’ailleurs tombé hier : la juge Arenda L. Wright Allen a décidé d’infliger une sanction exemplaire à Perkins, puisqu’il a écopé d’une peine de cinq ans de prison, plus trois ans de liberté surveillée. Il ne devra pas payer d’amende, mais est sommé de restituer la somme de 15 000 dollars, soit près de 11 500 euros.  

 

Selon le DOJ, il a été établi devant les tribunaux que « Perkins avait dirigé et participé à l’utilisation d’appareils de réception et d’enregistrement dans les cinémas, afin de capturer secrètement le son de films protégés, et ce avant de synchroniser le fichier audio avec un fichier vidéo obtenu illégalement pour créer un fichier complet adapté au partage avec des membres du groupe IMAGINE ou d’autres sur Internet ». Perkins avait également reconnu avoir ouvert un compte PayPal, lequel servait à recevoir des dons et paiements effectués par des personnes qui téléchargeaient ou achetaient des copies réalisées par le groupe IMAGiNE.

 

En novembre dernier, deux autres membres du groupe avaient été condamnés à 30 et 23 mois de prison. Ces individus avaient cependant été sommés de restituer une somme d’argent bien plus importante, puisqu’elle dépassait les 450 000 dollars (environ 350 000 euros). Un autre membre du groupe, Javier E. Ferrer, attend encore qu’un juge statue sur son cas, comme l’indique ArsTechnica. Le verdict est attendu pour mars 2013.


chargement
Chargement des commentaires...