Free : Fleur Pellerin veut un bloqueur de pub désactivé par défaut

Sinon ? 339
Marc Rees

Mise à jour : Le cabinet de Fleur Pellerin nous confirme la préparation ce matin de la réunion programmée pour lundi. Interrogé sur l’état actuel de la liste des invités, on nous assure simplement que les portes sont ouvertes à toutes les parties intéressées. Dans son tweet, la ministre déléguée à l’économique numérique ne visait cependant que les éditeurs et Free. Ce qui recentre considérablement le débat. En attendant, si Google tient à être convié, il devra donc se manifester activement. Tout comme les régies, les annonceurs, les sites de e-commerce, etc.

 Aujourd’hui, par une mise à jour du logiciel de la FreeBox Server, Free a lancé une petite bombe sur le net : le FAI a activé par défaut un bloqueur de pub qui vise notamment, les pubs Google. C’est l’émoi chez les éditeurs de site notamment qui vivent de ces revenus. Fleur Pellerin vient de réagir sur Twitter à l’instant.

fleur pellerin

Fleur Pellerin a indiqué à l’instant sur Twitter dans un message laconique : qu’elle est « peu fan de la pub intrusive, mais favorable à une solution du type no opt out par défaut. À discuter avec les éditeurs et Free. »

« No opt out par défaut » ? Renseignement pris auprès de son cabinet, « la ministre souhaite que l’option de blocage des publicités soit désactivée par défaut ». Une des solutions « consisteraient à supprimer l’opt out afin que le bloqueur ne soit pas activité par défaut ce qui limiterait la casse puisque dans le parc des abonnés Free seule une petite portion l’activerait » ajoute-t-on.

La ministre déléguée à l'économie numérique ne dit pas qu’elle est contre toute la publicité, seulement celle jugée intrusive (on nous cite les pop-up sonores). « Un modèle qui doit être équilibrée » précise-t-on encore sans plus de détail.

Par ailleurs on apprend que la ministre va organiser une concertation lundi entre les acteurs concernés, en premier lieu les éditeurs de sites et Free. On ne sait si Google se rendra à cette réunion alors que les publicités sur Youtube sont bloquées chez Free, non celles chez Dailymotion. « Nous allons nous occuper de cette rencontre dès demain » nous confie en tout cas l’entourage de la ministre.

Dernière mise à jour le 04/01/2013 12:13:12

chargement
Chargement des commentaires...