En difficulté, Zynga abandonne onze jeux, soit un quart de son catalogue

Pour se recentrer sur les plus profitables 30
Kevin Hottot

Ça ne va toujours pas mieux du côté de chez Zynga. Après la fermeture de ses bureaux au Japon, l'éditeur de jeux sociaux peine à renouer avec le succès et se voit contraint de fermer l'accès à onze de ses titres afin de faire quelques économies, en se recentrant sur les licences les plus profitables.

Zynga 

Si pour la plupart d'entre nous ces fermetures ne nous empêcheront pas de dormir, c'est un vrai coup dur pour Zynga, qui se résout ainsi à se séparer d'environ un quart de son catalogue de jeux. L'éditeur espère ainsi réduire ses coûts en se concentrant sur ses franchises les plus rentables.

Voici la liste des fermetures opérées entre les mois de décembre 2012 et janvier 2013, elles concernent aussi bien des jeux présents sur Facebook que des applications pour smartphones : 

  • FishVille – Fermeture le 5 décembre
  • Forestville – Retiré des stores
  • Indiana Jones Adventure World – Inscriptions fermées aux nouveaux joueurs, fermeture le 14 janvier
  • Mafia Wars Shakedown – Retiré des stores
  • Mafia Wars 2 - Fermeture le 30 décembre
  • Mojitomo – Retiré des stores
  • Montopia – Fermeture le 21 décembre 
  • PetVille – Fermeture le 30 décembre
  • Treasure Isle – Fermeture le 5 décembre
  • Vampire Wars – Fermeture le 5 décembre
  • Word Scramble Challenge – Retiré des stores

Certaines personnes, jouant à ces jeux depuis plus de quatre ans, et ayant parfois dépensé plusieurs centaines d'euros d'objets pour leur jeu n'ont pas manqué de se faire entendre et ont pu obtenir en dédommagement un pack d'objets bonus d'une valeur qui n'est pas précisée. Celui-ci n'est valable que pour un des cinq autres jeux majeurs de Zynga : Castleville, Chefville, Farmville 2, Mafia Wars ou Yoville.


Un nouveau coup dur qui fait suite à la fermeture de la filiale japonaise de l'éditeur le mois dernier. La valorisation de Zynga est aujourd'hui de seulement 1,85 milliard de dollars, bien loin des 11,1 milliards atteints il y a de cela quelques mois. En 2012, le titre a dévissé en perdant un peu plus de 75 % de sa valeur. Les marchés semblent toutefois bien accueillir la nouvelle puisque le titre de Zynga a rebondi d'un peu moins de 3 % lors de l'ouverture de la bourse de New York.


chargement
Chargement des commentaires...