iMessage dégrade fortement la qualité des fichiers MP3 durant les transferts

Et ce n'est pas une question de taille du fichier 78
Vincent Hermann

Plusieurs témoignages rapportent qu’Apple dégrade la qualité des MP3 quand ils sont transférés via iMessage, sur OS X et iOS. Nous nous sommes penchés sur la question.

iMessage est une application de messagerie qui, originellement, permet aux appareils iOS de s’échanger des messages texte, des images, des vidéos ou des musiques. Contrairement aux MMS, ils s’appuient uniquement sur le forfait données et disposent de statuts (Distribué et Lu) tout en permettant les échanges avec des personnes situées dans d’autres pays, sans surcoût. Depuis Mountain Lion, les Mac disposent eux aussi d’iMessage, facilitant les discussions avec un véritable clavier.

Le site TUAW relatait récemment l’expérience d’un lecteur ayant transféré un fichier MP3 via iMessage. Le fichier lui-même pesait 5,12 Mo avec un débit moyen de 228 Kb/s. Après son transfert via iMessage, ledit fichier ne pesait plus que 1,4 car il avait changé de format : un AAC mono de 64 Kb/s.

Nous nous sommes de fait penchés sur la question pour tester les transferts via iMessage. Dans notre premier test, nous avons envoyé un fichier MP3 VBR d’un poids de 5,5 Mo, d’une qualité moyenne de 251 Kb/s et d’une fréquence d’échantillonnage de 44,1 KHz. Résultat : un fichier de seulement de 1,3 Mo et transformé en AAC mono de 64 Kb/s et 44,1 KHz. En outre, l’ensemble des tags et l'image avaient été supprimés et seul restait le nom du fichier :

imessage imessage

Évidemment, la dégradation de la qualité est largement perceptible à l’oreille. Le cas est valable également pour un fichier de départ de moindre qualité. Dans notre second test, nous avons transféré un MP3 de 5,4 Mo : 128 Kb/s, mono et 22 KHz. Résultat, un fichier AAC mono de 64 Kb/s et 44,1 KHz, pour un poids de 2,7 Mo.

imessage imessage

On pourrait donc partir du principe qu’Apple convertit toujours les transferts audio vers de l’AAC 64 Kb/s mono, mais ce n’est pas le cas. Le problème est concentré sur le format MP3, l’un des deux principaux formats gérés par les produits Apple avec l’AAC. Car si l’on transfère un AAC justement, rien n’est modifié :

imessage

La capture représente les caractéristiques du fichier avant et après son envoi. Rien n’a changé, pas mêmes les tags ni le compte utilisateur (le fichier provenant d’iTunes Match). Aussi, si l’on pensait simplement à une réduction de la taille du fichier, l’hypothèse tombe à plat : les 8,5 Mo sont bien présents après le transfert.

On imagine que l’explication penche davantage du côté de mesures anti-piratage. Nous avons contacté Apple pour obtenir des explications, sans succès pour l’instant.


chargement
Chargement des commentaires...