Bouygues Télécom présente un bilan très contrasté dans le mobile

On n'attend plus que Free 27
Nil Sanyas

Après SFR avant-hier, Bouygues Télécom a donc dévoilé les résultats de son troisième trimestre 2012 hier soir. Et, à l'instar de la société au carré rouge, ses résultats sont particulièrement médiocres dans le secteur mobile hors intégration de Darty Télécom et de Simyo. Ses recrutements d'abonnés haut débit internet sont par contre toujours aussi bons.

Recrutements operateurs T3 2012
Hors acquisitions, le bilan de Bouygues Télécom cet été n'a pas été exceptionnel. 

Un bilan mobile très positif grâce aux acquisitions

Bouygues Télécom peut dire merci à ses dernières acquisitions Darty Télécom et Simyo. En effet, grâce à ces deux sociétés, l'opérateur peut se vanter d'avoir augmenté de 178 000 son nombre de clients mobiles. Plus précisément, Bouygues a gagné 188 000 clients forfaits et perdu 10 000 clients prépayés.

Néanmoins, sans l'impact de ces deux acquisitions, le bilan est tout autre. Bouygues n'a en effet gagné que 11 000 clients au total (contre 86 000 chez SFR et 317 000 chez Orange), dont 124 000 forfaits supplémentaires et 113 000 clients prépayés en moins. Enfin, B&You a gagné 173 000 clients lors de ce trimestre, pour un total de 625 000 clients.

L'impact majeur de Simyo pour le prépayé

Dans le détail, nous apprenons en réalité que sur les 178 000 clients gagnés par Bouygues, 103 000 viennent de Simyo (en prépayés) et 64 000 de Darty (en forfait). En somme, 167 000 clients sur 178 000 sont donc venus d'une croissance externe. Cela explique pourquoi le nombre total de clients prépayés n'a baissé que de 10 000, Simyo compensant en très grande partie les pertes importantes de Bouygues. 

Par rapport au trimestre précédent, Bouygues Télécom (hors acquisitions) est néanmoins en progression. En effet, au deuxième trimestre, Bouygues avait gagné 55 000 abonnés et perdu 126 000 clients prépayés, pour un bilan négatif de 71 000 clients. Non seulement l'opérateur a fortement progressé en ce qui concerne ses forfaits, mais il a de plus perdu un peu moins de plumes du côté du prépayé.

Toutefois, comparativement à Orange et SFR, son bilan estival est loin d'être exceptionnel (toujours hors acquisitions). En attendant les résultats de Free Mobile, qui seront dévoilés d'ici la fin du mois, nous pouvons d'ores et déjà remarquer la très grande performance d'Orange concernant les forfaits, tandis que SFR tire son épingle du jeu sur les clients prépayés.

Internet : merci Darty

Du côté de la branche Internet de Bouygues Télécom, l'opérateur a bondi de 359 000 clients. Un score extraordinaire là encore faussé par l'acquisition de DartyBox, sachant que ce dernier lui a apporté 282 000 abonnés. En somme, sans Darty, Bouygues a gagné 77 000 clients, en continuité de son trimestre précédent (+70 000).

Statistique intéressante, Bouygues compte désormais 256 000 clients très haut débit, tous sur le réseau de Numericable. Cela représente une hausse de 125 000 en trois mois. DartyBox, qui comptait aussi des clients très haut débit exploitant le réseau de Numericable, a donc aussi eu un impact sur le bilan fibre de Bouygues Télécom, sans que nous sachions précisément lequel.

Au final, toutes technologies confondues, Bouygues est le deuxième FAI du pays derrière Numericable dans le marché du très haut débit. Toutefois, si l'on s'arrête au FTTH uniquement, Orange domine largement les débats avec 125 000 abonnés.


chargement
Chargement des commentaires...