Foxconn admet avoir fait travailler des adolescents de 14 ans

Non, ils ne sont pas trop vieux 60
Nil Sanyas

Le sous-traitant informatique n°1 au monde a reconnu avoir recruté des enfants âgés de 14 ans, allant à l'encontre de la loi et de ses propres règlements.

Les employés de moins de 16 ans renvoyés à l'école

L'image du Taiwanais Foxconn, qui compte près d'un million d'employés en Chine, n'est pas prête de s'améliorer. Après les nombreux suicides qui ont touché son entreprise, les grèves, les manifestations, les émeutes et les conditions de travail difficiles, voilà que la société est cette fois éclaboussée par une affaire de travail d'enfants. Une histoire qu'il partage donc désormais avec Samsung...

Comme le rappelait l'an passé Reflets de Chine, si la loi chinoise interdit le travail aux enfants de moins de 16 ans, « ce texte reste encore trop souvent au stade de la théorie ». Foxconn, qui a confirmé la nouvelle, a toutefois expliqué à notre confrère CNET que « ce n'est pas seulement une violation des lois chinoises, c'est également une violation de la politique interne de Foxconn et des mesures immédiates ont été prises afin de renvoyer ces salariés à leurs institutions éducatives ». 

Des stagiaires un peu trop jeunes

Dénoncés hier par China Labor Watch, ces recrutements d'enfants âgés de 14 à 16 ans cet été par Foxconn concernerait un « petit nombre d'étudiants », sans réellement les chiffrer. D'après l'association, ces employés étaient précisément des stagiaires envoyés par les écoles. Si les établissements peuvent tout à fait envoyer des stagiaires, leurs âges doivent être conformes aux réglementations, ce qui n'était pas le cas dans cette situation.

L'association estime ainsi que les premiers coupables ici sont bien les écoles. Foxconn aurait cependant dû vérifier l'âge des adolescents estime Chinal Labor Watch. Le groupe demande d'ailleurs au gouvernement d'améliorer le système actuel mis en place par les écoles chinoises.

Des milliers d'étudiants travaillent chez Foxconn

Cette histoire est en corrélation avec celle dévoilée début septembre par Shanghai Daily. Selon le journal chinois, de jeunes étudiants ont été envoyés par leur école dans une usine de Foxconn afin d'y travailler quelques mois, le tout pour 1550 yuans par mois, soit 190 euros.

D'après Foxconn, qui a contacté le si bien nommé The Verge au moment des faits, il s'agissait ici d'un programme interne à court terme réalisé avec les établissements scolaires professionnels visant à faire travailler durant un à six mois maximum des étudiants. Ce programme existe depuis longtemps précise le sous-traitant.

Selon Foxconn, ces étudiants avaient tous l'âge requis pour travailler et ils ne représentent que 2,7 % de son effectif en moyenne, soit tout de même 27 000 personnes. Un mois plus tard, la question de l'âge est donc revenue sur le devant de la scène.

Pour rappel, Foxconn travaille pour de très nombreuses sociétés high-tech, dont Samsung, Hewlett-Packard, Dell, Apple, Nokia, ASUS, Motorola, Microsoft, Nintendo, Sony, Amazon, Acer, Huawei, ZTE, etc. L'entreprise emploie plus de 1,3 million de personnes à travers le globe, dont plus d'un million en Chine.


chargement
Chargement des commentaires...