Antitrust : Google dans l'oeil du viseur de la FTC aux États-Unis

Google - FTC, épisode 2 16

La Federal Trade Commission, l’autorité de contrôle des pratiques commerciales des États-Unis, serait sur le point d’engager des poursuites contre Google. La firme de Mountain View fait en effet l'objet d'une enquête depuis plus d'un an, afin de déterminer si le géant de l'internet a privilégié ses propres services dans le cadre des résultats de son moteur de recherche. Les conclusions de cette investigation sont attendues pour avant la fin de l'année.

google ftc

 

Au mois d’août dernier, la FTC infligeait une pénalité record à Google : 22,5 millions de dollars pour avoir contourné les protections du navigateur Safari permettant de bloquer le suivi des cookies. L’autorité de régulation américaine serait néanmoins sur le point d’engager de nouvelles poursuites contre la firme de Mountain View. L’agence de presse Reuters indique en effet que quatre des cinq commissaires de la FTC sont aujourd’hui convaincus que Google a enfreint la législation sur la concurrence. En cause cette fois : la position dominante du géant de l’internet, qui lui permettrait de nuire à ses concurrents directs.

 

Depuis plus d’un an, le géant de l’internet a ainsi fait l’objet d’une enquête de la FTC - dont les détails restent secrets, comme le note ArsTechnica.  Ces investigations visent à déterminer si Google a privilégié ses propres services dans les résultats de son moteur de recherche, au détriment de concurrents proposant des services similaires. Reuters relève que de nombreux sites spécialisés dans les achats, le divertissement ou les voyages s’étaient plaints de leur référencement dans le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Des accusations pourtant réfutées par Google.

 

Selon The Hill, la FTC doit encore terminer son enquête et rendre ses conclusions d’ici la fin de l’année, probablement vers fin novembre, début décembre. Une fois ces investigations achevées, l’autorité devrait officiellement annoncer si elle décide ou non d’engager formellement des poursuites contre Google.

 

Rappelons que la firme de Mountain View est déjà dans le collimateur de l’Union européenne pour des motifs similaires, après que des plaintes pour abus de position dominante aient été déposées par des sociétés comme Expedia, TripAdvisor ou Streetmap. Fin septembre, le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, a d’ailleurs sommé Google de proposer rapidement des solutions plus satisfaisantes pour améliorer la concurrence dans le secteur de la recherche.


chargement
Chargement des commentaires...