Deezer compte multiplier par 13 son nombre d'abonnés Premium

Tant que Judas ne se pointe pas à table 18
Nil Sanyas

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, et quasi confirmé il y a quelques jours, Deezer a bien levé 100 millions d'euros auprès d'Access Industries, société appartenant au propriétaire de Warner Music. La nouvelle vient d'être officialisée lors d'une conférence londonienne. D'autres informations ont toutefois été dévoilées.

Deezer monde

Une levée de fonds historique 

En levant 100 millions d'euros, le Français Deezer et principal concurrent de Spotify a tout simplement réalisé l'une des plus fortes levées de fonds de l'histoire des start-ups françaises. Indirectement, Warner Music rentre donc dans le capital de Deezer, même si ce dernier tient à préciser que cette participation reste minoritaire et que Deezer reste à plus de 50 % français.

Le géant du streaming profite de cette nouvelle historique pour annoncer de nombreuses nouvelles. Tout d'abord, la plateforme affirme compter désormais 26 millions d'utilisateurs dans le monde, pour 2 millions d'abonnés payants à Deezer Premium, ceci avec un catalogue de 20 millions de titres. Spotify compterait pour sa part 4 millions d'abonnés.

Une ambition énorme

Et l'ambition de Deezer est grande : atteindre 25 millions d'abonnés, soit près de 13 fois plus qu'à ce jour. Comment ? Tout simplement en étant présent sur toute la planète ou presque. Auparavant présent dans 88 territoires à travers le globe selon les dernières informations, nous venons d'apprendre que Deezer compte se lancer dans 76 nouveaux pays, principalement en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. En tout, si l'on en croit cette page concoctée par Deezer, près de 200 territoires pourront utiliser le service de streaming dans les semaines à venir, territoires appartenant à 160 pays environ.

Afin de toucher plus rapidement la population, Deezer n'hésite pas à copier son modèle français, à savoir s'allier avec un opérateur, et si possible avec Orange, qui est accessoirement l'un de ses actionnaires. Pour le moment, Deezer ne compte des accords que dans 14 pays, principalement avec Orange (France, UK, Pologne, Roumanie, Côte d'Ivoire, Île Maurice), T-Mobile (Autriche, Pays-Bas), Belgacom (Belgique), Tango (Luxembourg), Telenor (Hongrie, Thaïlande, Monténégro), et Tigo (Honduras). Mais d'autres pays suivront, assurément.

Ni aux USA, ni au Japon (pour l'instant)

Mais si Deezer sera présent sur tous les continents, certains pays majeurs manqueront à l'appel. Ce sera notamment le cas des États-Unis, trop concurrentiels aux yeux de Deezer pour le moment, mais aussi du Japon ainsi que d'autres territoires importants comme la Chine, la Corée du Sud et l'Inde. Cela permettra cependant au service d'investir massivement dans les autres pays majeurs où il est présent, à savoir la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Canada, l'Australie, la Russie, le Mexique, etc.

Selon Deezer, de nouveaux bureaux à l'international ouvriront leurs portes sous peu. La société devrait ainsi passer de 130 salariés à 200 dans un avenir proche selon Les Échos. Valorisé désormais à près de 500 millions d'euros, Deezer espère capter 5 % du marché mondial de la musique d'ici quatre ans. Grâce à sa présence mondiale, la société compte doubler voire tripler son chiffre d'affaires dès l'an prochain, soit réaliser entre 140 et 210 millions d'euros de chiffre d'affaires.


chargement
Chargement des commentaires...