Le nouveau CNNum se dévoile, rattaché à Matignon

Plus riche, plus pauvre ? 12
Marc Rees

C’est aujourd’hui que Fleur Pellerin, la secrétaire à l’économie numérique, devrait poser les premières pierres du future CNN.

La composition très hétérogène que nous évoquions se confirme dans la Tribune : trente membres avec des entrepreneurs comme pour la version initiale, mais également des représentants de la société civile et des chercheurs. Selon nos informations, même des politiques pourraient être dans la boucle. Une composition qui tranche avec la première mouture où seuls des industriels (patrons de start up ou de grands groupes) étaient dans les rangs.

Nos confrères précisent que le CNN 2.0 sera proche du Comité Stratégique de Filière (CSF) Stic et de l'observatoire du numérique. Cette composition multicolore, rattachée à Matignon, devrait faciliter la recherche de solutions communes; mais dans le même temps, on peut craindre qu'elles tendent vers le plus petit dénominateur commun. On ne sait pas, par exemple, si l’instance sera consultée lors de la gestation de textes touchant au numérique.

Dans sa version initiale, le Conseil National du Numérique avait pourtant levé plusieurs lièvres dans des textes gouvernementaux dont le projet de décret sur le blocage ou le dispositif pénal imaginé à chaud juste après l’affaire Merah.


chargement
Chargement des commentaires...