Jolla : les ex de Nokia montreront du concret dès le mois prochain

Le voilier largue les amarres 59
Damien Labourot

Il y a quelques mois de cela, nous vous indiquions que des anciens cadres de Nokia avaient fondé une nouvelle société sous le nom de Jolla. Celle-ci a pour but d'achever ce qui a été abandonné par la firme finlandaise lorsque celle-ci a annoncé son partenariat avec Microsoft : développer un écosystème complet autour du système d'exploitation MeeGo.

Jolla

Un projet à 200 millions d'euros qui vise l'Asie

Les ex-salariés de Nokia ont levé près de 200 millions d'euros depuis différents acteurs de la téléphonie mobile pour mener à bien leur projet basé sur MeeGo et qui a pour nom de code « Sailfish » (espadon). Notez que la nouvelle société indique dès à présent que son système d'exploitation open source sera disponible dès le printemps 2013 et que des partenaires pourront alors l'exploiter sur des terminaux via un système de licences.

Si le siège social de la société est basé à Helsinki en Finlande, l'entreprise compte dès à présent installer son datacenter à Hong-Kong pour y héberger les données utilisateurs, l'infrastructure et les différents outils de développement. Le choix de Hong-Kong est aussi poussé, car il s'agit d'un lieu stratégique pour le transit des données entre l'Europe, les États-Unis, mais aussi avec l'Asie.

Le PDG de la société indique d'ailleurs que la Chine « a un rôle prédominant dans le secteur de la technologie. Le prochain gros changement viendra de la Chine et Jolla veut être celui qui permettra de l'activer. Il y a d'énormes ressources et compétences pour faire bouger toute l'industrie ».

Un format de smartphone qui reste à définir

Notez que la jeune société demandait de l'aide auprès de sa communauté pas plus tard qu'avant hier concernant le design que devrait avoir le premier smartphone de la marque. En effet, elle demandait ainsi si son premier terminal devait ou non posséder un clavier physique ou se tourner vers un écran 100 % tactile.

Derrière cela, on peut penser que la marque se cherche encore et regarde en arrière, notamment sur les produits de Nokia comme le N9 (tactile) ou le N950 qui disposait quant à lui d'un vrai clavier coulissant sous l'écran. 


Jolla a indiqué qu'elle montrerait du concret dès le mois prochain, reste à savoir si elle ne parlera que de son système d'exploitation ou si un terminal déjà équipé sera montré ou pas. Après Tizen dont nous vous parlions en début de semaine, les mouvements autour de MeeGo commencent à s'accélérer. Reste à savoir si une percée de l'un ou l'autre sera possible entre iOS, Android et Windows Phone.


chargement
Chargement des commentaires...