La rumeur d'un smartphone made in Microsoft revient en force

Et elle sera sans doute balayée aussi fortement par la firme 78
Vincent Hermann

L’idée d’un téléphone qui serait produit directement par Microsoft n’est pas nouvelle. Pourtant, la firme n’a jamais jusqu’à présent procédé ainsi, les rumeurs ayant été démenties. Le site du China Times remet pourtant le couvert et relance les rumeurs.

   surface windows phone

Concept de Surface Phone par Jonas Daehnert

« Surface Phone », la Dame Blanche de la téléphonie ?

Difficile de manquer la transition actuelle de Microsoft. L’éditeur a commencé un changement de stratégie et bascule vers le mobile, trop peut-être diront certains devant les modifications opérées sur l’interface de son nouveau Windows. L’une des composantes essentielles de l’arrivée de Windows 8 est la tablette, qu’elle soit équipée d’une puce Intel ou ARM. Or, Microsoft affrontera pour la première fois ses propres partenaires en commercialisant directement une tablette : la Surface.

Il n’a guère fallu de temps avant que les rumeurs d’un « Surface Phone », mais elles avaient été démenties en juin dernier par Microsoft. Cela n’empêche pas le China Times de remettre le couvert, et le site affirme plusieurs éléments forts. Microsoft chercherait ainsi à obtenir les pleins pouvoirs sur le design d’un téléphone pour ne plus le laisser entre les mains des partenaires. Pas question bien entendu de rompre le contact avec ces derniers, mais plutôt d’avoir un smartphone en nom propre et représentant la vision exacte de la firme dans ce domaine.

Microsoft travaillerait déjà depuis plus de quatre mois

Microsoft serait ainsi en pourparlers avec différents partenaires matériels depuis plus de quatre mois. Si cette information devait se confirmer, le téléphone de la firme arriverait sur le marché durant la première moitié de l’année prochaine. Seulement voilà, pour plusieurs raisons, la rumeur est à prendre sérieusement avec des pincettes.

D’une part, Microsoft arriverait sur le marché Windows Phone avec au minimum six mois de retard sur l’offre qui se construit autour de la version 8 pour fin octobre ou début novembre. On connaît en effet déjà les offres de Nokia, HTC ou encore Samsung, et un lancement si retardé risquerait de noyer l’événement. Mais il y a surtout la question des partenaires.

Le lancement de la Surface s’inscrit dans un contexte particulier : c’est la première fois que l’offre de modèles sous Windows va réellement être conséquente et Microsoft veut faire partie du lot. La situation des smartphones est très différente : Microsoft dispose d’un réseau de partenaires depuis longtemps, des sociétés déjà présentes pour Windows Phone 7. Et que dire de Nokia ? Le Finlandais s’est tellement rapproché de Microsoft depuis l’accord signé début 2011 que plusieurs fois des rumeurs de rachat se sont faites entendre.

Nous avons contacté Microsoft afin d’obtenir une réaction. Mais tout comme la première fois, il y a de fortes chances que la firme démente vigoureusement.


chargement
Chargement des commentaires...