Windows XP en disgrâce chez Adobe à partir de Photoshop CS7

Darwinisme 65
Vincent Hermann

Windows XP est un système vieux de onze ans dont Microsoft a bien du mal à se débarrasser. Pourtant, vieillesse oblige, les éditeurs vont peu à peu déserter la plateforme. Ce sera notamment le cas d’Adobe avec le prochain Photoshop.

photoshop

Adobe a confirmé vendredi que Photoshop CS6 serait la dernière version du célèbre logiciel de retouche à supporter officiellement Windows XP. À partir de la mouture CS7, il faudra posséder obligatoirement Windows 7 ou le futur Windows 8, CS6 ne supportant déjà plus Vista. Les raisons à cette décision ne manquent pas.

Il n’est pas étonnant qu’Adobe ait supporté si longtemps Windows XP. En place depuis plus d’une décennie, son énorme part de marché a créé sa propre inertie. Mais deux constats changent la donne désormais. Premièrement, Windows XP est en support étendu et ne bénéficiera plus d’aucune correction, même de sécurité, à partir de 2014. Deuxièmement, le système est techniquement très en retrait par rapport à Windows 7 et 8 : il ne permet pas de bénéficier des dernières améliorations sur les CPU et GPU. Adobe indique ainsi que les améliorations menées sur la 3D ou encore les Lightning Effets n’y sont pas disponibles, sans même parler du 64 bits.

L’éditeur espère avertir suffisamment en avance pour que les professionnels puissent se préparer. Même si le choix d’Adobe paraît logique, il ne faut pas oublier que Windows 7 a passé la barre des 50 % de parts de marché en juin seulement. Selon les dernières estimations de StatCounter, Windows XP compte toujours pour environ 30 % du parc informatique mondial.


chargement
Chargement des commentaires...