Coffre-fort OneDrive : verrouillage, chiffrement et 2FA obligatoire... suffisant ?

Pas forcément 14
image dediée
Applications TEST
David Legrand

Avec son Coffre-fort, Microsoft promet une sécurité renforcée au sein de OneDrive, avec double-authentification et même une couche de chiffrement BitLocker. De quoi réellement mieux protégrer vos données ?

Début octobre, Microsoft dévoilait une nouvelle fonctionnalité au sein de son service de stockage en ligne grand public OneDrive : le coffre-fort (ou Personal Vault). Annoncée l'année dernière, elle porte la promesse d'une protection renforcée. Mise en avant notamment à travers le scan de documents depuis un appareil mobile pouvant être ainsi « sécurisés ».

Car cela ne concerne pas de l'ensemble des données du compte, seulement celles placées dans ce « dossier » à part entière. Un point important, puisque nombre d'entre nous confient de plus en plus de fichiers – comportant parfois des données sensibles – à ces services. Ce, sans chiffrement côté client, ce qui peut être un problème en cas de faille ou de fuite.

Mais quelles sont les procédures de sécurité complémentaires mises en place et comment s'utilise le coffre-fort dans la pratique ? Nous avons testé la fonctionnalité pour vous aider à y voir plus clair.

Un volume chiffré via BitLocker sur votre PC

Lisez la suite : 80 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...