Cartes bancaires : pour l'Europe, le contrôle des commissions d’interchange ça marche !

La main visible de la régulation 54
image dediée
Crédits : Tijana87/iStock/Thinkstock
Finances

Que vous ayez des cartes de crédit ou de débit en poche, en tant qu’Européen vous avez de la chance. Les commissions d’interchange sont plafonnées dans la zone euro et un nouveau rapport pour la Commission européenne montre que cela porte ses fruits. Même si les effets pour le porte-feuille des Européens restent modestes.

À quoi sert l’Europe ? Dans le petit monde de la finance et de la banque, à vous faire faire des économies. C’est du moins ce que semble indiquer le dernier rapport remis à la Commission européenne sur les commissions d’interchange.

Plus exactement, il « montre que le RCI a réduit les commissions d’interchange pour les paiements par carte et a entraîné une baisse des coûts des commerçants pour les paiements par carte qu’ils acceptaient. Cette situation a par conséquent amélioré l’acceptation des paiements par carte et devrait, à plus long terme, entraîner une baisse des prix pour le consommateur ».

Mais ce n'est pas si simple, car « les marges d’acquisition et les frais des schémas de cartes internationaux ont augmenté, ce qui a réduit certains avantages. S’ils continuent d’augmenter, cela pourrait continuer à éroder voire supprimer les avantages du RCI. Le RCI a facilité l’entrée et la concurrence sur plusieurs marchés des paiements, principalement celui de l’acquisition, mais les consommateurs et les commerçants ne semblent pas encore avoir engrangé le plein potentiel des avantages ».

Vous n’avez rien compris ? Pas de problème. Nous allons vous traduire tout ça. 

La commission d'interchange au cœur du modèle économique des banques

Lisez la suite : 84 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...