Citroën lance Ami, sa voiture électrique rechargeable sur une prise classique, sans permis

Mais pas vraiment à 20 euros par mois 258
Accès libre
image dediée
Automobile
David Legrand

L'année dernière, Citroën annonçait Ami One, concept car devant symboliser sa vision de la mobilité urbaine. On découvrait alors un « pot de yaourt » nouvelle génération, avec 100 km d'autonomie et 2h de temps de charge (via une prise spécifique). Un projet  désormais finalisé.

La nouvelle Citroën Ami doit proposer « une solution globale de mobilité urbaine, pensée à 360° pour rendre la liberté de mouvement plus facile et adaptée au plus grand nombre ». Mais que se cache-t-il derrière ces grandes phrases ?

Un véhicule doté d'un moteur électrique de 6 kW​, lui permettant d'atteindre 45 km/h. De quoi lui permettre d'être conduite sans permis, et donc dès 14 ans en France. Ses caractéristiques ont par contre été revues à la baisse. Ami annonce en effet 70 km d'autonomie via une batterie Lithium Ion de 5,5 kWh. Elle se charge en 3h sur une prise électrique classique.

Elle dispose de deux sièges, légèrement décalés l'un par rapport à l'autre pour un meilleur confort. Ainsi, un rangement de 64 litres est placé devant les jambes du passager.

Pièces symétriques et personnalisation

Son nom n'a pas été choisi par hasard. Bien que le slogan soit désormais « Who am I ? I am your ami », elle fait surtout référence aux précédentes Citroën Ami. Mais ses vitres intègrent plutôt un clin d'œil aux 2 CV puisqu'elles « s’ouvrent en basculant manuellement vers le haut ». Une manière de dire qu'elles ne sont pas électriques.

Le constructeur met également en avant ses pièces symétriques comme les « larges portes totalement identiques à droite et à gauche induisant un sens d’ouverture inversé : antagoniste côté conducteur au bénéfice d’une meilleure accessibilité à bord et d’un confort accru, classique côté passager » (voir ci-dessus).

  • Citroën Ami
  • Citroën Ami
  • Citroën Ami
  • Citroën Ami
  • Citroën Ami
  • Citroën Ami
  • Citroën Ami
  • Citroën Ami
  • Citroën Ami

Ses dimensions sont de 2,41 x 1,39 (hors rétroviseurs) x 1,52 m, pour un poids de 485 kg avec batterie (425 kg sans). Elle dispose de quatre roues de 14", son rayon de braquage est de 7,2 mètres. Son habitacle est fermé, avec un toit panoramique, la surface vitrée représentant « 50% de la surface totale située au-dessus de la ligne de caisse ».

Sept modèles seront proposés, avec des coloris et des personnalisations différentes. Bien entendu Ami intègre un chauffage, une ventilation ou encore un désembuage. Ses freins avant sont à disque, à tambour à l'arrière. Comme prévu, elle mise sur la connectivité avec un boîtier DAT@AMI qui se relie au smartphone via Bluetooth.

À l'heure, au mois ou en achat comptant

Côté tarif, comptez 6 900 euros dont on peut déduire un bonus écologique de 900 euros à l'achat. Mais Citroën compte sur d'autres modes de mise sur le marché pour faire de cette Ami un succès auprès du public visé : les jeunes et les citadins.

Ainsi, un tarif de 19,99 euros par mois est largement mis en avant, « une mensualité en rupture bien inférieure à celle d’un Pass Navigo ou celle de nombreux forfaits téléphoniques ». Mais attention, il correspond en réalité à une location longue durée (LLD) de 48 mois (nécessitant donc acceptation de votre dossier) avec 10 000 km/an.

Le premier loyer est de 3 544 euros (duquel on peut aussi déduire le bonus écologique de 900 euros). Le montant de l'option d'achat en fin de contrat n'est par contre pas précisé. Pas plus que celui de l'assurance qui ne manquera pas d'être proposée par Citroën ou d'une batterie neuve par exemple. Des détails qui seront sans doute précisés d'ici le 30 mars.

Les abonnés Parisiens du service Free2Move, qui fait également partie du groupe PSA Citroën, pourront également utiliser Ami dès le printemps pour 0,26 euros de l'heure. L'abonnement coûte pour rappel 9,90 euros par mois.

Une commercialisation en partenariat avec... Fnac Darty

La véritable révolution dans le mode de commercialisation tient surtout à un autre point : « Ami sera visible dans les showrooms d’enseignes du monde de la grande distribution dans les réseaux Fnac et Darty [...] C'est au cœur de « pop-up » colorés d’une superficie de 9 à 15 m² que Citroën entend créer des points de contact physiques avec ses prospects ».

Le revendeur précise qu'elle « sera en démonstration et commercialisée dans une trentaine de magasins Fnac et Darty
dès le printemps 2020 ainsi que sur Fnac.com et Darty.com, à partir du 30 mars ».

Ce n'est pas la première fois que des revendeurs plus classiques servent de distributeurs à des voitures, Amazon ayant par exemple déjà mis en place un partenariat avec Seat pour la vente de sa Mii. Ami est donc présentée sur le site de Darty par exemple, mais pourra également s'effectuer en ligne, via un site internet dédié géré par Citroën. 

Autre opération de communication qui sera mise en place : des structures « d’une surface d’environ 35 m² (sous forme de containers d’exposition) sur les parkings de centres commerciaux. Des containers sillonneront la France changeant d’emplacement chaque mois pour proposer des essais dynamiques au plus grand nombre ».

La remise des clés pourra s'effectuer à domicile via un service de livraison ou dans le réseau Citroën. Pour l'entretien, le client pourra « les commander via un lien vers le site Mister Auto ». Il y aura également « un réseau spécifique composé de réparateurs indépendants agréés, de garages Euro Repar Car Services et de concessionnaires Citroën dédiés ».

Des essais seront proposés à compter d'avril, la livraison d'Ami aux particuliers n'est pas attendue avant juin. Fnac Darty évoque de son côté une livraison à compter de juillet, avec un délai de 3 à 4 semaines après commande.


chargement
Chargement des commentaires...