Windows 7 : avec la fin du support le 14 janvier, que faire ?

The end is nigh 92
image dediée
Crédits : Brankospejs/iStock
Navigateurs
Vincent Hermann

Mardi 14 janvier signera la fin du support de Windows 7. Le système recevra ses derniers correctifs de sécurité puis sera officiellement abandonné, à l’exception des grandes entreprises qui pourront payer (chèrement) pour des patchs supplémentaires. Rappel de tout ce qu’il faut savoir pour négocier ce virage.

L’épisode n’est pas sans rappeler Windows XP, dont l’arrêt du support technique fut une aventure à part entière. Microsoft avait repoussé plusieurs fois sa fin, bon nombre de particuliers et d’entreprises montrant une résistance vive à Vista.

Windows 7 est resté pour beaucoup comme l’un des systèmes les plus appréciés de Microsoft. Vista ayant essuyé les plâtres, le parc matériel était prêt pour son arrivée. La somme de ses petites améliorations – puisqu’il s’agissait dans le fond d’une évolution en douceur – l’avait rendu très populaire.

Mais puisque tout a une fin, il est temps de tourner la page. Plus d’un quart du parc mondial est concerné. L’année 2019 a été décisive, Windows 10 ayant enfin dépassé les parts de son ancêtre au début de l’année. Depuis, l’écart s’est creusé, mais la proportion reste significative.

Avant de plonger dans les solutions, nous allons rappeler comment fonctionne le support de Windows, et ce que signifie vraiment l’arrêt d’un support technique.

Le support technique d’un ancien Windows

Lisez la suite : 91 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...