Le DAS membres de 4 W/kg maximum entrera en vigueur le 1er juillet 2020

Et pas que pour les téléphones 7
image dediée
Crédits : triloks/iStock
Loi
Sébastien Gavois

Un arrêté et un décret modifient le périmètre d'action des mesures du DAS des équipements radioélectriques et ajoute la notion de DAS membres. Ce dernier ne doit pas excéder 4 W/kg, contre 2 W/kg pour les DAS tête et tronc. L'ANFR attendait ces changements depuis longtemps, qui entreront en vigueur le 1er juillet 2020. 

Le DAS est plus que jamais un sujet d'actualité. Saisie par la Direction générale de la prévention des risques et la Direction générale de la santé, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a publié fin octobre un épais rapport sur les « effets sanitaires éventuels liés aux valeurs élevées de DAS de téléphones mobiles portés près du corps ».

Le gouvernement lui a emboîté le pas quelques jours plus tard, en annonçant la mise en place de quatre « actions », dont deux incombent à l'ANFR... qui va devoir mettre en place des « priorisations internes » pour gérer avec son budget l'augmentation de 30 % du nombre de contrôles du DAS. Des sujets que nous avons déjà eu l'occasion de détailler.

Lire notre dossier sur l'exposition aux ondes, le DAS et les rapports et de l'ANFR :

Ce week-end, deux publications au Journal officiel (N° 267) sont venues modifier un décret de 2010 et des arrêtés de 2003 et 2010. Principal changement : l'ajout (enfin) du « DAS local membres », avec un maximum de 4 W/kg. L'ANFR attendait depuis plus d'un an qu'une telle mesure soit mise en place. 

L'ANFR va enfin pouvoir contrôler le DAS membres (4 W/kg)

Lisez la suite : 79 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...