Dites-le-nous une fois : le gouvernement annonce un plan d’accélération

Bientôt le Dites mains libres 10
image dediée
Crédits : seb_ra/iStock/Thinkstock
Services
Xavier Berne

Afin de simplifier les démarches des usagers, le gouvernement souhaite que d’ici la fin 2020, plus de 200 procédures jugées emblématiques (demande de prime d’activité, d’aide au logement, etc.) soient automatiquement pré-remplies, grâce au programme « Dites-le-nous une fois ».

Qui n’a jamais soupiré de devoir donner une énième fois des informations déjà fournies à une administration (état civil, adresse, numéro de téléphone, etc.) ? C’est précisément afin de faciliter la vie des citoyens – mais aussi des services administratifs, par la même occasion – que le gouvernement a lancé, en 2014, le programme « Dites-le-nous une fois ».

L’idée : faire en sorte que les acteurs publics s’échangent les informations qu’ils détiennent sur leurs usagers, afin d’éviter à ceux-ci d’avoir à les fournir, encore et encore.

Bien que censé être opérationnel depuis 2017, le programme « Dites-le-nous une fois » peine toutefois à devenir réalité. Jusqu’ici, il a été mis en œuvre sur quelques démarches uniquement, et ce bien souvent dans un cadre purement expérimental (voir notre article).

Bercy, les CAF et Pôle emploi partageront leurs données avant mai

Lisez la suite : 69 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...