L'Arcom, fusion de la Hadopi et du CSA

Du l'Arcom du cochon 39
En bref
image dediée
Crédits : Marc Rees (CC-By-SA 3.0)
Hadopi
Marc Rees

Dans les colonnes du Figaro, Franck Riester a dévoilé le nom de la nouvelle autorité fusionnant les compétences de la Hadopi et du CSA : l’Arcom. Nous avons pu trouver un nom de domaine éponyme, déposé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel. 

La grande loi sur l’audiovisuel, présentée bientôt en conseil des ministres, va consacrer la fusion entre la Hadopi et le CSA. Nulle surprise, cette opération a déjà été annoncée voilà plusieurs semaines par le ministre de la Culture, encore confirmée ce matin dans les colonnes de nos confrères.

Une question restait en suspens : quel nom pour cette nouvelle entité ? Il était hors de question de donner la primeur à « CSA », cette autorité en gestation débordant allègrement du cadre étriqué de l’audiovisuel.

« Arcan » délaissé, « Arcom » plébiscité 

Un nom circulait jusqu’alors : celui d’ « Arcan », pour « Autorité de régulation des communications audiovisuelles et numériques ». Mais sa sonorité, proche d’ « arcane », ne lui a pas permis d’être retenue.

Franck Riester a finalement jeté son dévolu sur « Arcom », acronyme signifiant toujours « Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique », avec la perte en vol des A et N finaux. « Arcom » a le mérite d’être cousine d’ « Arcep », et opère un clin d’œil à l’Autorità per le Garanzie nelle Comunicazioni, soit l’Agcom italienne.

« Cette autorité disposera de nouveaux pouvoirs attribués par la loi récemment adoptée pour lutter contre les infox et la loi Avia contre les propos haineux en ligne prochainement discutée au Sénat » prévient le locataire de la Rue de Valois, qui confirme encore qu’elle « disposera aussi de nouveaux moyens juridiques pour renforcer la lutte contre les sites illicites » (voir notre actualité, relative à l'avant-projet de texte)

Le CSA vient de déposer « Ar-Com.fr »

Quel sera son nom de domaine ? « Arcom.fr » était parfait, mais, patatras, il a déjà été déposé en 2009. Bien que l'année soit faste pour Hadopi, ce nom appartient depuis à Arcom Electricité, une SARL cannoise spécialisée dans les installations électriques, la climatisation, la domotique, les satellites ou encore la vidéosurveillance.

Selon nos recherches, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a déposé le nom Ar-Com.fr. Témoignage que les arbitrages sont récents, cet achat a été enregistré ce matin. Restera maintenant à lui trouver un logo. Une quête que les internautes pourront enrichir avec leurs propositions. 

arcom hadopi csa ar-com


chargement
Chargement des commentaires...