« Déframasoftisons Internet » : Framasoft fermera progressivement 30 services

Retour aux sources 96
image dediée
Services
Vincent Hermann

Au risque de choquer une partie des utilisateurs, Framasoft vient d’annoncer la fin programmée de bon nombre de ses services. La nouvelle ne devrait surprendre personne : l’association veut seulement montrer des alternatives existantes. Entretien avec Pierre-Yves Gosset, son secrétaire général.

Framasoft l’a annoncé ce matin : une bonne partie des services proposés actuellement – 30 sur 38 – vont être graduellement fermés. Le tout dans une annonce tonitruante, assortie d’un titre jouant l’humour : « Déframasoftisons Internet ! ». Des arrêts très étalés dans le temps, à l’exception d’un seul : Framabee. Ce moteur de recherche, surnommé « Tonton Roger » et basé sur le métamoteur searx, est considéré – du propre aveu de Framasoft – comme un produit qui n’a plus de raison d’être.

Mais Framasoft, dont la réputation de « Google du libre » n’a cessé de grandir ces dernières années ne risque-t-elle pas de se mettre à dos les utilisateurs ? C’est justement en raison de cette situation que l’association souhaite passer à autre chose, tout en rappelant son cœur d’activité : montrer que les alternatives existent.

Pourquoi ces fermetures de services ?

Lisez la suite : 86 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...