L'ALPA demande à Google de déréférencer une pluie de sites d’IPTV

TchiTcha 76
image dediée
Crédits : iStock/ThinkStock
Justice
Marc Rees

L’ALPA, association de lutte contre la piraterie audiovisuelle, a lancé une vague de demandes de déréférencement à l’attention de Google. Sa cible ? Les services d’abonnements « IPTV », qui permettent de profiter à prix cassés des abonnements proposés par des acteurs comme Canal+, visiblement sans l'autorisation des chaînes. 

Avec la profusion des offres, la situation pour les consommateurs est financièrement intenable. S’abonner à plusieurs bouquets payants, c’est alourdir d’autant la facture mensuelle, imposant un choix selon la fortune et les goûts de chacun.  

Reniflant la belle affaire, plusieurs sites se sont développés pour mettre sur le marché des packs à prix fracassés. Tell-iptv propose ainsi, pour une quarantaine d’euros l’année, « une Playlist de + 3 200 chaînes internationales et 7 000 vidéos à la demande en Français (Films, séries, documentaires, enfants, anime, sport… etc.) en HD et Full HD et 94 films en 4K ».

Les listes des chaines disponibles comprend toutes celles accessibles en Belgique, Suisse, Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Canada, mais aussi en Afrique, aux États-Unis ou encore en Inde. Pour la France, remarquons dans le lot, Canal+HD, Sky Sports, Bein Sports, EuroSport.

Des abonnements à vie pour moins de 200 euros

Lisez la suite : 76 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...