Une « e-carte Vitale » expérimentée dans deux départements

Tagada soins soins 40
image dediée
Crédits : _laurent/iStock
Loi
Xavier Berne

Les personnes résidant dans les départements du Rhône et Alpes-Maritimes pourront bientôt prétendre à une « e-carte Vitale », s’ils le souhaitent. Une application pour smartphone doit en effet être expérimentée pendant un an, afin de préparer sa généralisation à horizon 2021.

« La demande des patients d’accéder à des droits à jour en toute circonstance et de bénéficier de démarches en ligne (comme, par exemple, la déclaration de médecin traitant) ont amené les pouvoirs publics à imaginer et concevoir une version dématérialisée de la carte Vitale. La population étant largement équipée en smartphone en France, il a été décidé de lancer le développement d’une « appli carte Vitale » ». Fin avril, lors de la présentation de sa « feuille de route numérique », le ministère de la Santé annonçait même que cette application était « destinée à devenir l’outil d’identification et d’authentification des patients dans le système de santé ».

Au travers d’un décret paru la semaine dernière au Journal officiel, le gouvernement est venu préciser les modalités de mise en œuvre de ce nouvel outil, qui ne remplacera pas la carte Vitale.

Une application qui ne fonctionnera que chez certains professionnels de santé

Lisez la suite : 74 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...