Les « engins de déplacement personnels électrisés » réglementés d’ici l’été

Du patin sur le trottoir 118
image dediée
Crédits : ddieHernandezPhotography/iStock
Loi
Marc Rees

Questionné par plusieurs sénateurs sur la question des trottinettes électriques et des nouveaux moyens de circulation, le ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé du transport a donné de nouvelles indications sur le plan de route gouvernemental.

« Des personnes âgées et très vulnérables ont été renversées et restent définitivement handicapées » assurent les sénateurs Christine Herzog (NI) Jean-Louis Masson (NI), qui pestent contre la profusion des trottinettes électriques dans les villes. « Une telle situation est inacceptable, d'autant que les pouvoirs publics font preuve de laxisme et d'indifférence face à cette problématique ».

De « nombreuses villes connaissent des problématiques croissantes en matière d'incivilités de la part des utilisateurs de ces modes de transport nouveaux. Ces derniers empruntent par exemple les trottoirs, mettant considérablement en danger les piétons » regrette pour sa part Nathalie Delattre (RDSE). 

Et ces parlementaires de réclamer une réglementation spécifique pour l’ensemble des nouveaux moyens de locomotion à moteur (trottinettes, vélos électriques…). Dans une question parlementaire, ils veulent surtout savoir comment le gouvernement garantira « aux piétons une sécurité absolue lorsqu'ils marchent sur un trottoir ».

Dans sa réponse commune publiée hier sur le site du Sénat, Élisabeth Borne, ministre chargée des transports, a tracé la voie sur la stratégie de l’exécutif, précisant des informations déjà données

Déficit de règles adaptées à ces nouveaux engins

Lisez la suite : 73 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...