#Flock est à l'affût

Turlututu 25
Accès libre
image dediée
Dessins

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq ou six dessins en rebond sur nos articles.

La langue française était à l'honneur cette semaine, le choix des mots ayant montré son importance en cette période de postvérité, comme dirait la commission d’enrichissement de la langue française. Un thème également cher à Facebook qui continue de multiplier excuses et promesses, ainsi qu'au président américain qui se rapproche peu à peu de Julian Assange.

Pendant ce temps, la CNIL irlandaise multiplie les initiatives, de premières décisions devant être rendues pendant l'été. Chez Red Hat, on profite du printemps pour se redécorer le chapeau alors que du côté de chez Activision Blizzard les premiers résultats de l'année sont à la baisse malgré les licenciements

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • RGPD : 17 enquêtes sur les géants du Net, la CNIL irlandaise promet des décisions dès cet été
  • Red Hat change légèrement de logo
  • Phrase-choc, postvérité, façonnage de l’actualité… la commission d’enrichissement frappe encore
  • Vie privée, chiffrement, Messenger léger, groupes, achats en ligne : les annonces 2019 de Facebook
  • Julian Assange condamné à 50 semaines de prison au Royaume-Uni
  • Résultats en demi-teinte pour Activision Blizzard, avec des revenus en baisse

chargement
Chargement des commentaires...