La fusion des applications iOS et macOS ? Une route semée d'embûches

... mais balisée par la concurrence 25
image dediée
Applications
Vincent Hermann

Un récent article de Bloomberg a lâché une « bombe » : Apple travaillerait sur une approche universelle des applications, qui fonctionneraient alors aussi bien sur iOS que sur macOS. L’objectif ultime, en somme, de l’actuel projet Marzipan, annoncé lors de la WWDC 2018.

Bien que présenté presque en marge de la conférence, UIKit pour Mac laissait déjà présager de ce que sera l’avenir de l’écosystème applicatif sur les appareils Apple.

Mais d'abord, qu’est-ce qu’UIKit ? Une infrastructure de construction d’interfaces pour les applications iOS et tvOS. Les éléments graphiques, interactions avec l’utilisateur, évènements tactiles et autres lui sont dévolus. Ce framework existe depuis des années, et les développeurs le connaissent donc bien.

Il s'agit du pendant mobile, dans les grandes lignes, d’AppKit sur macOS. Aussi, quand Apple a annoncé l’arrivée d’UIKit sur macOS, il y avait de quoi se poser des questions. Pour ne pas trop rester d’ailleurs dans la théorie, la firme s’est empressée de montrer quatre exemples concrets, les fameuses applications iPad introduites dans Mojave : Bourse, Dictaphone, Maison et News, même si cette dernière n’est pas encore disponible en France.

Impossible de se tromper, tant leur interface ressemble à celle pour iPad, dans une formule adaptée. Cette présentation était le premier cas pratique d’UIKit pour Mac. Apple a vite ajouté que le projet allait s’étaler dans le temps, sans plus de précisions. C’est dans ce contexte que Bloomberg évoque des applications communes pour iPhone, iPad et Mac dès 2021.

L’aboutissement de Marzipan

Lisez la suite : 89 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...