Déclaration automatisée des revenus issus des plateformes (Airbnb, eBay...) : mode d’emploi

Revenu comme un ver 53
image dediée
Crédits : Fouque Michaël/iStock
Loi
Xavier Berne

Les revenus générés à partir de 2019 sur des sites tels qu’Uber, eBay ou Airbnb seront automatiquement déclarés au fisc, par les plateformes en question. Next INpact revient sur cette réforme attendue de longue date, à l’aune de son arrêté d’application, publié hier au Journal officiel.

Votée sous la précédente majorité, complètement réécrite il y a quelques mois, la « déclaration automatisée des revenus issus des plateformes » s’apprête à prendre son envol. L’objectif : contraindre les sites dits d’économie collaborative à systématiquement communiquer à Bercy les sommes gagnées par leurs utilisateurs, afin d’inciter ces derniers à les déclarer comme il se doit.

Quelles sont les plateformes concernées ?

Cette nouvelle obligation s’impose aux plateformes qui mettent en relation des personnes « en vue de la vente d'un bien, de la fourniture d'un service ou de l'échange ou du partage d'un bien ou d'un service ». Toute « entreprise, quel que soit son lieu d'établissement », est tenue de procéder à cette déclaration automatisée, pour tous ses utilisateurs qui résident en France ou qui réalisent des ventes ou des prestations de service en France.

Autant dire que la liste des sites visés par ces dispositions est longue : Leboncoin, Blablacar, Airbnb, eBay, Zilok, Drivy, Rakuten, etc.

Cela signifie que toutes les ventes que je réalise via Leboncoin ou eBay seront automatiquement connues du fisc ?

Lisez la suite : 82 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...