Gilets jaunes : Vinci « invite » les automobilistes à régler les péages devenus gratuits

Vinci soit-il 400
En bref
image dediée
Crédits : vetkit/iStock/ThinkStock
Loi
Marc Rees

Plusieurs des péages ont été rendus gratuits lors des manifestations des gilets jaunes. Vinci Autoroutes invite désormais les automobilistes à régler leur dû. Elle se réserve la possibilité d’utiliser le système de reconnaissance des plaques d’immatriculation en cas de besoin.

Les opérations de péages gratuits ont rythmé chacune des manifestations organisées depuis plus d’un mois en France. La société veut que les automobilistes qui ont pu profiter de ses infrastructures sans payer, s’acquittent des sommes dues.

Comment faire ? « Nous voulons d’abord inviter les conducteurs à régler ces sommes » nous indique la direction. Interphone aux péages, site internet, centre d’appel (3605), tous les canaux sont bons pour rentrer dans les clous. Les conducteurs concernés sont donc invités à les utiliser. « Notre choix n’est pas d’opter pour les procédures habituelles, réservées aux contrevenants qui forcent les péages, sanctionnées d’amendes et pénalités ».

En pratique, « nous allons leur adresser un courrier où nous demanderons de payer. Nous sommes dans une démarche d’appel au civisme sur la preuve de la bonne foi. Si un automobiliste nous déclare un trajet de 15 km d’autoroute, nous appliquerons le tarif afférent » assure l’entreprise.

Pourquoi ces délicates attentions ? Déjà, parce que ces opérations ne sont pas le fait des automobilistes. Ensuite et surtout, la société peut avoir la certitude qu’un automobiliste est rentré à telle gare, mais sans savoir où il est sorti, et inversement.

Les automobilistes seront identifiés grâce aux caméras installées aux portiques. Problème, nombreuses ont été occultées voire endommagées au fil du réseau. « Nous avons sur ces équipements des systèmes de vidéosurveillance qui peuvent nous permettre d’identifier les plaques ». Chez Vinci, ces systèmes dits « LAPI » (lecture automatisée des plaques d’immatriculation) sont utilisés pour identifier les contrevenants. Lorsque cela sera finalement possible, la société envisage de croiser les informations pour éprouver les déclarations.


chargement
Chargement des commentaires...