La réforme de la redevance TV « pourrait attendre 2021»

Feuilleton à la française 44
image dediée
Crédits : Leonardo Patrizi/iStock
Loi
Xavier Berne

Le gouvernement ne semble finalement pas vouloir profiter du projet de loi sur l’audiovisuel pour rouvrir le chantier de la redevance TV. Certains élus craignent cependant que cette décision compromette le basculement vers un prélèvement dit « universel ».

Annoncé pour cette année par Emmanuel Macron, le projet de loi de réforme de l’audiovisuel ne devrait finalement pas être présenté en Conseil des ministres avant mars ou avril 2019. C’est en effet ce qu’a récemment indiqué la Direction générale des médias et des industries culturelles, un service du ministère de la Culture, au sénateur Jean-Pierre Leleux.

Au travers d’un rapport parlementaire, l’élu LR ajoute que l’exécutif envisage une première lecture à l'Assemblée nationale « au printemps 2019 », en vue d’une adoption définitive du texte « début 2020 » au plus tard.

Martin Ajdari, le directeur général des médias et des industries culturelles, a surtout confié à Jean-Pierre Leleux que la réforme de la redevance TV « ne figurerait pas dans le projet de loi de réforme de l'audiovisuel » (censé permettre entre autre la transposition de la récente directive SMA sur les services de médias audiovisuels).

Le rendement de la redevance « assuré jusqu’en 2021 » selon le ministre de la Culture

Lisez la suite : 82 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...