#Flock a peur

Bouh ! 37
Accès libre
image dediée
Dessins

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq (ou six) dessins en rebond sur nos articles.

Halloween approche à grands pas. Et outre la nouvelle suite de la saga d'horreur avec Jamie Lee Curtis, nous avons eu droit à nos propres horreurs cette semaine. On citera, pêle-mêle, l'insistance du Sénat sur les machines à voter, la validation par le Conseil d'État du fichier TES, les bourdes de Copie France ou encore les mesures annoncées dans le domaine scolaire.

D'autres se sont faits des frayeurs, comme Julian Assange qui semble bien parti pour devoir apprendre à se passer de l'Équateur. Ou l'homme qui a harcelé l'Élysée par téléphone, et qui a été interpellé il y a quelques jours.

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • Rapport de transparence : la bourde de Copie France
  • Vote par Internet et machines à voter : le Sénat met la pression au gouvernement
  • Professeure menacée : interpellations après la diffusion d’une vidéo, l’exécutif monte au créneau
  • Julian Assange attaque l'Équateur pour ses conditions de « détention »
  • Fichier TES : de sa publication au Journal officiel à sa validation par le Conseil d'Etat
  • Un homme interpellé pour avoir harcelé téléphoniquement l’Élysée

chargement
Chargement des commentaires...