10 GbE, Multi-Gig, catégories de câbles : ce qu'il faut savoir sur le réseau à plus d'1 Gb/s

Avant le cable porn, le mind fuck 71
image dediée
Crédits : Maxiphoto/iStock
Réseau DOSSIER
David Legrand

Cela fait maintenant quelques années que les réseaux filaires à 1 Gb/s sont devenus la norme. Ils commencent à être remplacés par des alternatives plus rapides sur quelques produits grand public, notamment dans le haut de gamme. Face à la jungle des normes, on vous aide à y voir plus clair.

Qu'il est loin le temps où un réseau local exploitait des connecteurs BNC, nécessitant d'utiliser des adaptateurs en « T » et autres bouchons. Heureusement, c'est le RJ45 (ou plutôt 8P8C) qui a finalement remporté la bataille. 

Huit broches qui permettaient d'atteindre au départ des débits de 10 Mb/s, puis de 100, 1000 et désormais plus de 10 Gb/s. Le tout, sans changer de connecteur, principalement grâce à une évolution des câbles et des signaux utilisés. Une longévité et une capacité d'adaptation rarement vues dans le domaine de l'informatique grand public. 

Mais derrière la simplicité de ce standard se cache une galaxie de normes et de dénominations qui peuvent parfois donner le tournis. L'occasion pour nous de vous livrer quelques explications, mais aussi de vous indiquer quelques points sur lesquels vous devez faire attention si vous décidez d'opter pour un réseau à plus d'1 Gb/s.

Une histoire de paires torsadées

Lisez la suite : 88 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...