Des députés veulent accorder un coup de pouce fiscal au télétravail

Crédit-moi oui 44
image dediée
Crédits : Cecilie_Arcurs/iStock
Loi
Xavier Berne

Afin d’encourager le développement du télétravail, des députés de l’opposition souhaitent instaurer un crédit d’impôt dédié aux frais d’équipement des entreprises (en matériel, logiciels...). Autre piste : des exonérations de charges pour les sociétés qui, situées en zone rurale, embauchent des télétravailleurs en CDI.

Le télétravail s’invite à nouveau au Parlement, cette fois dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2019. Une dizaine d’élus Les Républicains, menés par le député Vincent Descoeurs, estime que les pouvoirs publics devraient « accompagner » davantage ce mode d’organisation du travail reposant notamment sur l’utilisation d’Internet.

Et pour cause, le travail à distance permet selon eux « aux entreprises de réaliser des gains de productivités significatifs », tout en répondant « aux attentes des salariés », ainsi qu’à des « enjeux liés à la mobilité et à l’aménagement du territoire ».

Jusqu’à 20 % de crédit d’impôt sur les dépenses de matériel, logiciels, etc. 

Lisez la suite : 80 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...