À l'IFA 2018, les écrans et les périphériques courtisaient les joueurs (exigeants et riches)

Les joueurs ou leur portefeuille ? 3
image dediée
Ecran
Sébastien Gavois

L'IFA (comme le CES de Las Vegas) est un salon visant un large public, bien au-delà des smartphones et autres ordinateurs portables. Des écrans en passant par les claviers, les batteries externes et micros ; les périphériques et les accessoires étaient à l'honneur à Berlin.

Pas de révolution cette année du côté des écrans : les modèles 27" et 34" avaient toujours la cote, tandis que l'USB Type-C continuait doucement son chemin. C’était le cas du S2719DC (27", 1440p) de Dell avec Alternate Mode et Power Delivery (jusqu'à 45 watts) pour un peu plus de 500 euros.

Samsung sortait l'artillerie lourde avec un écran 34" disposant d'une dalle QLED incurvée (1440p) avec Thunderbolt 3 cette fois-ci, une première selon le fabricant. La technologie FreeSync était présente sur plusieurs écrans de l'IFA, tandis que G-Sync se faisait bien plus discret, alors que l'on attend toujours les modèles BFGD.

Les fabricants ont apporté pléthore d'accessoires dans leurs valises, bien trop pour les détailler tous. Citons par exemple des casques, souris et clavier chez Razer, un micro Yeti Nano chez Blue ainsi qu'une batterie de 200 Wh chez Anker.

Notre dossier sur l'IFA 2018 de Berlin :

Samsung C34J791 : QLED, dalle incurvée de 34" et Thunderbolt 3 pour 939 euros 

Lisez la suite : 84 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...