Les ordinateurs en folie à l'IFA 2018 : fins, compacts, hybrides, certifiés Max-Q, avec Alexa...

Où t'es, AMD où t'es ? 24
Accès libre
image dediée
Crédits : PeopleImages/iStock
Portable
Sébastien Gavois

À l'IFA de Berlin, les derniers CPU d'Intel étaient partout, alors que les Ryzen mobiles se faisaient très (trop) discrets. Du côté des tout-en-un, Alexa prend ses aises. Pour se démarquer, les fabricants misent sur les fonctionnalités : ScreenPad, réalité mixte, 4G, Radeon RX Vega, etc.

Juste avant l'ouverture du salon de Berlin, Intel avait préparé le terrain avec l'annonce des processeurs Whiskey Lake-U  (du Core i3 2C/4T au Core i7 4C/8T) et Amber Lake-Y (du m3 2C/4T au Core i7 2C/4T lui aussi). Pléthore d'ordinateurs portables en profitent pour se mettre à jour, sans forcément apporter d'autres changements.

Les fabricants se livrent toujours une guerre intense autour des machines les plus fines et légères, avec une victoire pour Acer et son Swift 5 qui revendique le titre de « notebook de 15" le plus léger au monde ». De nouveaux ordinateurs portables certifiés Max-Q avec une GeForce GTX de NVIDIA sont également annoncés par ASUS et MSI. De son côté, Acer misait sur les processeurs Intel Core i5 et i7 intégrant une partie graphique Radeon RX Vega pour son Aspire 7. 

Les tout-en-un continuent de proposer l'assistant numérique Alexa d'Amazon, tandis qu'Acer continue de s'intéresser à la réalité mixte avec son nouveau casque OJO 500. Le tarif de 499 euros pourrait néanmoins en refroidir plus d'un, surtout depuis l'annonce de l'Oculus Quest autonome à partir de 399 euros.

Notre dossier sur l'IFA 2018 de Berlin :

ZenBook NanoEdge et ZenBook Flip pour la réalité mixte chez ASUS

Comme à chaque grand salon mondial, ASUS est arrivé avec toute une panoplie de nouveaux produits. Cette année, pas moins de six ZenBook et un Zen AiO étaient exposés sur son stand. De nouvelles applications pour le ScreenPad des ZenBook Pro étaient aussi de la partie.

Commençons par les ZenBook 13, 14 et 15 (respectivement UX333, UX433 et UX533) avec un écran NanoEdge à bordures fines, donc. Sa définition est de 1 920 x 1 080 pixels pour les versions de 13,3" et 14", tandis que celle de 15,6" peut être de type 1080p ou 4K Ultra HD. 

À l'intérieur, un Core i5 i5-8265U ou Core i7-8565U avec 8 ou 16 Go de mémoire vive sont présents. Les ZenBook 13 et 14 intègrent une GeForce MX150, tandis que le ZenBook 15 propose une GTX 1050 Max-Q. On retrouve également : SSD PCIe, Wi-Fi 802.11ac, Bluetooth 5, pavé tactile NumberPad affichant les chiffres sur les versions de 13,3" et 14", caméra HD infrarouge compatible Windows Hello, ports USB Type-C et Type-A à 10 Gb/s (USB 3.1 Gen 2).

ASUS  ZenBook 13, 14 et 1

Passons aux hybrides ZenBook Flip 13 et 15 (UX362 et UX562) avec un écran Nanœdge et un encombrement revu à la baisse de 10 % par rapport aux versions précédentes. Les configurations sont quasiment les mêmes que précédemment : Core i5-8265U ou i7-865U, 8 ou 16 Go de DDR4, SSD PCIe, caméra infrarouge, GeForce GTX 1050 Max-Q pour le modèle de 15,6", mais pas de GeForce MX150 sur le ZenBook Flip 13.

En option, une caméra 1080p (à côté du clavier) est proposée. Elle est pensée pour l’application Mixed-Reality Review pour Windows 10 : « En mode Tente ou Tablette, ces ordinateurs portables sont capables de superposer un objet 3D sur une image du monde réel, capturée à l’aide de la caméra avant ».

Les portables ZenBook et ZenBook Flip seront disponibles durant le quatrième trimestre de l'année, sans précision sur les tarifs pour l'instant. 

ASUS ZenBook Flip 13 et 15

ZenBook Pro : Spotify, Adobe Sign, SHandwriting, Sync et Extender pour le ScreenPad

Enfin, le ZenBook Pro 14 (UX480) avait lui aussi fait le déplacement en Allemagne. Ce n'était pas la première fois que le fabricant présentait cette machine et son ScreenPad. Pour rappel, il s'agit d'un pavé tactile faisant aussi office d'écran couleur de 5,5" permettant de lancer des applications via des raccourcis. 

Annoncée au Computex de Taipei, elle était à l'époque accompagnée d'un ZenBook Pro 15 (UX580) de 15,6" avec Thunderblot 3. L'IFA était donc surtout l'occasion pour le fabricant d'annoncer une disponibilité du Pro 14 pour le mois d'octobre en France, mais aussi de nouvelles fonctionnalités pour le ScreenPad.

Une application Spotify débarque en effet sur le pavé numérique, tandis qu'Adobe Sign permet de signer des PDF. Deux autres applications sont également présentées : Handwriting qui fait de la reconnaissance de caractères et SpeechTyper qui « permet d’utiliser le son de sa voix pour saisir du texte, via l’interface du ScreenPad ».

De son côté, ASUS Sync permet d'afficher sur le ScreenPad ou l'écran principal du portable le contenu de votre smartphone. Enfin, avec le Mode Extender, le « ScreenPad fonctionne de la même manière qu’un moniteur externe en présentant un deuxième écran Windows » et « il est maintenant possible de choisir entre le curseur ou les contrôles tactiles pour interagir avec le contenu du ScreenPad ».

ASUS ZenBook Pro ScreenPad

Acer Swift 5 : le « notebook de 15" le plus léger au monde » arrive, dès 1 099 euros

Acer aussi avait des cartons bien pleins pour son déplacement à Berlin. Dans le lot, le Swift 5 (SF515-51T) revendique le titre de « notebook de 15" le plus léger au monde » avec 990 grammes et une épaisseur de 15,9 mm.

Sa dalle IPS affiche 1 920 x 1 080 pixels. Le portable est animé par un processeur Intel Core i5-8265U ou i7-8565U, avec un maximum de 16 Go de DDR4 et de 1 To de SSD PCIe. Bonne nouvelle : il intègre un lecteur d'empreintes digitales, un élément encore malheureusement trop souvent absent sur ce genre de machine.

La connectique comprend également un port USB 3.1 Gen 2 (10 Gb/s) Type-C servant aussi pour l'alimentation électrique et deux USB 3.1 Type-A. Une version du Swift 5 de 14" (SF514-53) en Full HD existe également. L'épaisseur n'est plus que de 14,9 mm pour 970 grammes sur la balance.  Le port USB 3.1 Type-C n'est par contre qu'à 5 Gb/s (Gen 1), toujours avec deux autres USB 3.0 Type-A. 

Le Swift 5 de 15" (SF515-51T) sera vendu en novembre à partir de 1 099 euros. Il faudra attendre décembre pour le (SF514-53T) Swift 5 de 15", dès 999 euros.

Acer Swift 5 IFA 2018

De la 4G en option dans les Swift 3 de 13,3" et 14"

Descendons d'un cran avec le Swift 3 de 13,3" en 1080p (SF313-51). Il pèse 1,3 kg, mesure 15,9 mm d'épaisseur et intègre en option un modem 4G. Le modèle de 14" (SF314-55), toujours en 1080p pèse 1,4 kg. En plus des Core i5 et i7 Whiskey Lake, le processeur peut descendre jusqu'au Core i3-8145U avec un GeForce MX150 en option.

Certainement pas dans une optique de simplifier la compréhension de ses gammes, Acer annonce aussi un autre Swift 3 de 14" (SF314-56/SF-314-56G) qui « dispose des mêmes écrans Full HD de 14", processeur et carte graphique que le Swift 3 (SF314-55) mais dans une configuration légèrement plus grande ». Un pavé tactile « extralarge » est aussi présent.

Les Swift 3 de 14" ont droit à de l'USB 3.1 Gen 2 Type-C... du coup on se demande bien pourquoi le Swift 5 de 14" (SF514-53T) doit se contenter d'un Gen 1.

Quoi qu'il en soit, le Swift 3 de 13" arrivera en octobre à partir de 799 euros, contre novembre et 799,99 euros pour celui de 14" (SF314-55). La version « plus grande » débarquera en janvier, à partir de 799 euros elle aussi.

CPU Intel avec Radeon RX Vega pour l'Aspire 7

Le nouvel Aspire 7 de 15,6" (1080p ou 4K UHD) exploite évidemment un processeur Intel Core de 8ème génération, mais plus particulièrement un i7-8705G ou i5-8305G avec une Radeon RX Vega intégrée, 16 Go de DDR4 et 512 Go de SSD au maximum. Le châssis mesure moins de 17 mm d'épaisseur pour un poids de 1,6 kg.

L'Aspire 5 de 15,6" est en 1080p, avec un processeur de 8ème génération  et une GeForce MX150. Enfin, l'Aspire 3 dispose d'un écran de 14" (Full HD) avec 8 Go de DDR4 maximum (pas de précision sur le processeur) et un lecteur DVD en option.

L'Aspire 5 sera disponible en décembre, à partir de 549 euros, contre 399 euros pour l'Aspire 3. Rien n'est précisé pour le moment concernant l'Aspire 7.

Acer Swift 3Acer Aspire 7
Acer Swift 3 et Aspire 7

P65 Creator : trois portables Max-Q avec GTX 1050 Ti, 1060 ou 1070

Avec son P65 Creator, MSI cible les photographes, designers, vidéastes et animateurs. Le portable de 15,6" (1080p) est animé par un processeur Core de 8ème génération (jusqu'au Core i7) avec 32 Go de DDR4 maximum, deux emplacements M.2 pour des SSD (un pour PCIe ou S-ATA, l'autre en PCIe uniquement) et une batterie de 82 Wh.

Sous cette même référence se cachent en réalité trois versions différentes : une édition limitée blanche P65 Creator 8RF avec une Geforce GTX 1070 Max-Q, un port USB 3.1 Gen 2 Type-C compatible Thunderbolt 3, la certification Hi-Res Audio pour la sortie jack et un chargeur de 180 watts.

La 8RE embarque pour sa part une GTX 1060 Max-Q, de l'USB 3.1 Gen 1 (5 Gb/s) Type-C et un chargeur de 150 watts. Enfin, la P65 Creator 8RD est une copie conforme de la 8RE, mais avec une GTX 1050 Ti de NVIDIA. On a vu plus pratique pour s'y retrouver, d'autant que le fabricant communique largement sur le « P65 Creator » n'évoquant pas toujours toutes les déclinaisons possibles. Un comparatif détaillé est néanmoins disponible sur cette page.

Dans tous les cas, les mensurations sont de 358,5 x 247,7 x 17,9 mm pour 1,88 kg. La disponibilité devrait être effective en octobre, et le tarif de base devrait tourner aux alentours des 1 700 euros, avec « 350 euros de logiciels » (liste non détaillée) fournis dans le bundle. 

MSI P65 Creator

Pour les joueurs, MSI exposait des portables que l'on connaissait déjà depuis le Computex (au moins). Commençons par le GE73 Raider RGB avec Core i7, GeForce GTX 1070/1060 et écran de 120 Hz vendu à partir de 1 399 euros. Passons ensuite au monstre GT75 Titan 8RG avec Core i7-8850H (six cœurs) et GTX 1080 à près de 3 600 euros. Le GS65 Stealth Thin pour finir avec un écran de 15,6" à 144 Hz, un Core i7 de 8ème génération et une GTX 1070 à 2 699 euros.

Pour les professionnels, l'ordinateur portable WS65 Workstation reprend un châssis similaire au GS65 Stealth Thin, mais avec une carte graphique allant jusqu'à la Quadro P4200 de NVIDIA. 

Dell rend son XPS plus accessible avec un Core i3 

Dell n'était évidemment pas en reste avec une mise à jour de sa gamme XPS 13 2-en-1 pour passer aux processeurs Amber Lake-Y : Core i5-8200Y et Core i7-8500Y, bien plus proche qu'il n'y parait (2C/4T dans les deux cas).

De son côté, le XPS 13 dispose lui aussi d'un CPU Core de 8ème génération, mais le fabricant a décidé de rendre son portable plus accessible avec un Core i3-8130U, en plus des Core i5 et i7. Cette version n'est pour le moment disponible qu'aux États-Unis, à partir de 899,99 dollars, soit 100 dollars de moins que la version avec un Core i5-8250U.

Le XPS 13 est pour rappel équipé d'une dalle InfinityEdge de 13 pouces (1080p ou 4K UHD) dans un châssis relativement compact de 302 x 199 x 7,8~11,6 mm. Comme nous l'avons déjà évoqué, Ubuntu 18.04 LTS est désormais installé sur la Developer Edition.

Dell XPS 13

Whiskey Lake-U et Amber Lake-Y pour les Inspiron 2-en-1

Les Inspiron 7000 2-en-1 de 13,3", 15,6" et 17" ont droit au même traitement avec des processeurs Core i5-8265U ou i7-8565U. L'écran peut être en 1080p ou 4K Ultra HD, tandis qu'une GeForce MX150 est disponible en option sur les 15,6" et 17". Comme d'autres fabricants avant lui, Dell cède aux sirènes d'Alexa qui arrivera via une mise à jour logicielle cet automne. Ces machines sont désormais disponibles, à partir de 879,18 euros.

L'Inspiron 14 5000 2-en-1 exploite lui aussi les nouveaux processeurs Intel de la série U.  L'écran de 14" affiche 1 333 x 768 pixels ou 1 920 x 1 080 pixels, prudence donc lors de l'achat. Deux versions coexistent :  la 5481 avec HDMI et deux ports USB 3.1 Gen 1, ainsi que la 5482 – plus intéressante – car elle dispose d'un port USB Type-C compatible Power Delivery et Alternate Mode pour la vidéo, mais ne servant pas à charger l'ordinateur portable, dommage.

L'Inspiron 15 5000 2-en-1 5482 est d'ores et déjà disponible en France, à partir de 648,52 euros.

Nouveaux Vostro et un Dell Inspiron Chromebook 14 2-en-1 en approche

Enfin, dans l'entrée de gamme, les Vostro 14 et 15 5000 ont aussi droit au Core de 8ème génération, avec un port USB Type-C compatible Power Delivery et Alternate Mode pour la vidéo. Un lecteur d'empreintes digitales est disponible en option. Les portables seront disponibles à partir du 9 novembre aux États-Unis, dès 579 dollars.  

Dell propose depuis longtemps des Chromebook, mais le fabricant passe la seconde avec une machine plus puissante : le Dell Inspiron Chromebook 14 2-en-1. À l'intérieur, un processeur Core i3-8130U avec 4 Go de mémoire vive et jusqu'à 128 Go de stockage, le tout dans un châssis en aluminium. 

Un stylet avec un logement prévu pour le ranger et un port USB Type-C sont également présents. Évidemment il ne rivalise pas avec le Pixelbook, mais le prix n'est pas le même non plus : 599 dollars.

Dell Inspiron Chromebook 14 2-in-1Dell Inspiron Chromebook 14 2-in-1

Tout-en-un : quatre micros pour l'Aspire Z 24, GTX 150 et 4K UHD pour le Zen AiO 27

L'Aspire Z 24 est une machine de 23,8" avec un écran tactile Full HD. Acer reste discret sur les caractéristiques techniques précises (CPU de 8ème génération, jusqu'à 32 Go en Optane, NVIDIA MX150). La présence de « quatre micros numériques  longue distance qui permettent d’utiliser le service vocal de son  choix » est mise en avant, Alexa et Cortana étant cités en exemple. Il débarquera en octobre en Europe, dès 899,99 euros.

Chez ASUS aussi le Zen AiO 27 (Z272) exploite un CPU de 8ème génération, mais avec une GeForce GTX 1050 de NVIDIA. L'écran NanoEdge de 27" certifié Pantone peut être en 1080p ou en 4K UHD. Un chargeur Qi est intégré dans la base (puissance non précisée).

Une caméra infrarouge compatible Windows Hello est intégrée dans l'écran, tandis que la partie audio réalisée en partenariat avec Harman Kardon comprend quatre haut-parleurs de 16 watts. La connectique est complète, notamment avec de l'USB 3.1 Gen 2 Type-C et Type-A, du Thunderbolt 3.

Comme Acer, ASUS met en avant la disponibilité d'Alexa, sans plus de détail sur le fonctionnement. Le Zen AiO 27 sera disponible début décembre, reste à connaitre son prix.

Aspire Z 24ASUS Zen AIO Z272
Aspire Z 24  et ASUS Zen AiO 27

MSI Trident X : un PC desktop pour joueur de petite taille, avec GeForce GTX

Selon MSI, « le Trident X est le premier desktop à proposer une alimentation SFX, un processeur Intel Core de 8ème génération et une carte graphique MSI de taille normale dans un châssis de 10 litres ». Bref, il s'agit de proposer une machine compacte, mais pouvant convenir aux joueurs souhaitant profiter d'une grosse carte graphique. 

Dans un second temps, MSI a annoncé que son boîtier serait proposé avec la nouvelle GeForce RTX 2080 de NVIDIA. Aucun tarif ou date de disponibilité n'ont été annoncés pour la France.

 MSI Trident X

Réalité mixte : Acer continue d'y croire avec son OJO 500

Omniprésente l'année dernière, la réalité virtuelle/augmentée/mixte se faisait bien plus discrète à l'IFA. Elle n'est pour autant pas laissée de côté par tout le monde, Acer présentant son casque OJO 500, remplaçant du VR AH101.

En plus de la vidéo, l'audio débarque avec un « tuyau acoustique breveté qui dirige le son des haut-parleurs intégrés vers les oreilles du porteur ». L'utilisateur peut ainsi profiter du son sans pour autant installer des écouteurs dans ses oreilles, et ainsi continuer à entendre ce qui se passe autour de lui. Bien évidemment, il est toujours possible d'utiliser des écouteurs.

Le design de l'OJO 500 lui permet de séparer la partie avant avec l'électronique et les écrans du reste, par exemple pour le ranger ou le nettoyer plus facilement. Pas de changement sur les deux écrans de 2,89" de 1 440 x 1 440 pixels.

Il sera disponible en novembre, pour 499 euros. Une différence importante par rapport au casque Acer VR AH101 que l'on trouve à moins de 250 euros.


chargement
Chargement des commentaires...