NVIDIA annonce ses GeForce RTX 2070 et 2080 (Ti) : ce qu'il faut en retenir

Sortez le porte-feuille ! 129
Accès libre
image dediée
Carte graphique
David Legrand

C'est parti pour la nouvelle génération de GeForce... RTX. Elle sera néanmoins réservée aux joueurs qui accepteront de dépenser au moins 600 euros pour avoir accès à plus de performances et au ray tracing dans quelques titres.

La conférence de lancement des nouvelles cartes graphiques de NVIDIA est longue... très longue. Tellement que les caractéristiques (partielles) des différentes cartes sont d'ores et déjà en ligne, alors que Jen Hsun Huang n'a même pas commencé à en parler sur scène.

Des tarifs plutôt élevés, et peu de détails

Comme prévu, trois modèles sont au programme : les GeForce RTX 2070, 2080 et 2080 Ti. Côté tarif il est question de 639, 849 et 1 259 euros, contre 599 à 1 199 dollars pour les modèles Founders Edition. Les tarifs « de départ » sont annoncés à 499, 699 et 999 dollars, mais ils semblent pour le moment bien illusoires.

En France, Top Achat propose la 2080 dès 790 euros, et la 2080 Ti dès 1 169 euros (et jusqu'à 1 400 euros). Autant dire que l'annonce du PDG semble un brin optimiste (voire trompeuse). Espérons que les choses se tassent d'ici le lancement. Dans tous les cas, il est urgent d'attendre (notamment les tests).

D'autant que les cartes devraient arriver en quantité suffisantes. La disponibilité est annoncée pour le 20 septembre pour les RTX 2080 (Ti), sans détails pour la RTX 2070 qui sera mise sur le marché en octobre. Les RTX 2060 et 2050 n'ont pour le moment pas été évoquées. 

Pour rappel, les GeForce RTX 2080 sont équipées d'un GPU de la génération Turing gravé en 12 nm comprenant 2 944 CUDA Cores avec son interface mémoire de 256 bits et 8 Go de GDDR6 (14 Gb/s). La Ti grimpe à 4 352 CUDA Cores avec ses 11 Go de GDDR6 et une interface mémoire de 352 bits. Soit un gain d'à peu près 50 % pour les unités principales (mais pas le reste de l'architecture), pour un tarif 50 % plus élevé.

Des informations sur les performances... ou pas

La question du gain de performances par rapport aux modèles de la série 10 (Pascal) reste entier, NVIDIA préférant parler des capacités en ray tracing uniquement (dont elles tirent leur nom, RTX). Un point qui n'est pas spécialement bon signe... mais peut être la société cherche-t-elle simplement à garder la surprise pour la publication des fuites tests.

Les trois cartes disposent d'un système de refroidissement à deux ventilateurs dans leur édition Founders, légèrement overclockée.  Côté TDP, il faut compter entre 175 et 260 watts, avec un connecteur PCIe à 8 broches pour l'alimentation, accompagné d'un second de six broches pour les RTX 2080 (Ti).

Tous les détails sur l'architecture, les performances et les tests attendront sans doute le mois de septembre. Ce sera donc l'occasion de faire le point en détail sur cette architecture.

Pour le moment, Battlefield V, Shadow of the Tomb Raider et Metro Exodus sont annoncés comme titres partenaires et sans doute les premiers à tirer parti de RTX de manière partielle dans leur rendu (lumières, ombres, etc.). D'autres devraient suivre, parfois avec l'adoption d'une technologie d'anti-aliasing spécifique : le Deep Learning Super-Sampling (DLSS).

Retrouvez notre suivi de la conférence en direct par ici.


chargement
Chargement des commentaires...