Performances, sécurité et IA : Apple entame une course de fond

Développeurs de tous les pays... 27
image dediée
Développeurs
Vincent Hermann

Comme chaque année, la conférence d'ouverture de la WWDC laisse vite place à des présentations techniques. Portage des applications iOS vers macOS, AutoFill, sécurité, performances ou encore éléments de design sont ainsi abordés. Tour d'horizon des principales annonces.

L’ambiance de cette WWDC différait quelque peu des éditions précédentes. Moins de fonctionnalités et de paillettes, davantage de performances, de sécurité et de technologies sous-jacentes. Bien que la conférence ait toujours été consacrée aux développeurs, l’accent a été mis sur leur rôle prépondérant : ils doivent suivre le mouvement.

Apple a par ailleurs « confirmé » les rumeurs qui voulaient qu’iOS 12 apporte moins de nouveautés et se concentre sur sa rapidité. Les annonces dans ce domaine ont été très claires : le système ira plus vite sur la plupart des actions principales, constat que l’on peut déjà faire avec la première Preview.

Il s’agissait cependant de la partie visible de l’iceberg, car les développeurs ont droit eux aussi à une hausse des performances dans Xcode. Ils sont également invités à faire attention à celles de leurs applications, avec de nouveaux outils dédiés. C’est particulièrement vrai dans certains domaines, comme le machine learning et tout ce qui touche au GPU, via des évolutions des ABI (Application Binary Interface) Metal et Core ML notamment.

Portage des applications iOS vers macOS

Lisez la suite : 92 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...