Face à la folie du RGB, Noctua lance une gamme de ventirads... entièrement noirs

« No LED » 47
Accès libre
image dediée
Crédits : Sébastien Gavois
Refroidissement COMPUTEX

Au Computex, Noctua annonce trois nouveaux produits dans sa gamme Chromax ainsi qu'un NH-U12 de cinquième génération et un kit pour socket LGA 3647 (Xeon Scalable/Phi). Il présente également de nombreux prototypes, aussi bien sur les ventilateurs que les radiateurs, mais aussi son... Desk Fan.

Comme l'année dernière, la folie du RGB s'empare de Taipei à l'occasion du Computex. Les annonces colorées pleuvent de tous les côtés, aussi bien sur les boîtiers, les alimentations, les ventilateurs que les câbles d'alimentation ATX. Dans cette déferlante de couleurs flashy, un constructeur européen résiste (pour combien de temps  ?) : Noctua.

Sur son stand, pas de diodes et un design de produits toujours aussi sobre. Cette année encore, le fabricant profite du salon pour exposer et détailler ses travaux en cours, tout en lançant une nouvelle gamme de ventirads Chromax, avec une spécificité : ils sont entièrement noirs, de la plaque de fixation aux attaches du ventilateur.

NO LED

Pour le moment, cette série se compose de trois références : les NH-D15, NH-U12S et NH-L9i. Inutile de s'attarder sur les caractéristiques techniques puisqu'elles sont strictement identiques à celle de la gamme classique de Noctua, seule la couleur change. Les performances sont donc exactement les mêmes.

Le fabricant a le souci du détail puisque les coussins anti-vibrations, les câbles, les vis, le radiateur... tout est noir. Il s'agit de prototypes, avec une disponibilité prévue pour la fin de l'année. Les prix seront très proche de ceux des versions classiques, avec une petite hausse de quelques euros.

Noctua Computex 2018
Crédits : Sébastien Gavois

Nouveau ventirad NH-U12 et kit pour socket LGA 3647

Noctua présente aussi un prototype de la prochaine (cinquième) génération de son produit phare : le ventirad NH-U12. Il dispose de sept caloducs, contre six actuellement, et d'une surface de dissipation en hausse de 37% par rapport au NH-U12S actuel. Il est équipé de deux ventilateurs NF-A12x25 (Sterrox) disponible depuis début mai pour 29,90 euros.

Avec ce nouveau modèle, le constructeur annonce des performances en refroidissement équivalentes à son ventirad d'ancienne génération équipé de ventilateurs de 140 mm. Une démonstration est réalisée au Computex à l'aide de plaques chauffantes, mais difficile d'en tirer des conclusions dans l'environnement d'un salon. 

Interrogé sur le niveau de bruit entre l'ancienne version en 140 mm et la nouvelle, le constructeur nous explique qu'il est « quasiment identique », avec une différence de 0,5 dB en faveur du NH-U12 de cinquième génération. Ce dernier sera disponible d'ici la fin de l'année, ou le début de l'année prochaine, pour une centaine d'euros environ. Un prix plus élevé, notamment dû à l'intégration des ventilateurs Sterrox.

Conséquence logique, le NH-U12S va se décliner dans la gamme Redux, plus accessible. Un prototype était présenté, mais il faudra attendre début 2019 pour qu'il arrive dans le commerce. Son tarif ? Une quarantaine d'euros environ.

Toujours dans le domaine des ventirads, un kit pour les processeur Intel Xeon Scalable et Xeon-Phi sur l'imposant socket LGA 3647. Plusieurs versions sont disponibles, avec un ventilateur de 140 cm, ou deux de 90/120 cm suivant les cas. Comptez entre 90 et 100 euros, avec une disponibilité sous quelques semaines.

Noctua Computex 2018Noctua Computex 2018
Crédits : Sébastien Gavois

Le long chemin du ventilateur 140 mm Sterrox

Du côté des ventilateurs, Noctua travaille sur la version 140 mm de son NF-A12x25 (Sterrox, 120 mm). Même si ce dernier avait demandé près de cinq ans de recherche et développement, il reste visiblement encore beaucoup de travail pour arriver à une solution satisfaisante avec son grand frère.

Les premiers prototypes ne conviennent pas au constructeur pour une raison simple : malgré leur taille plus importante, les performances du 140 mm restent pour le moment inférieures à celles du 120 mm. À défaut d'avoir un ventirad Sterrox en 140 mm, il propose une solution de contournement : utiliser un adaptateur 120 mm vers 140 mm.

De nouveau radiateurs en préparation

Des travaux sont également en cours sur des ventilateurs 50, 60, 70, 80 et 120 mm slim, mais là encore sans arriver à un résultat satisfaisant pour le moment. Il en est de même pour les radiateurs « low profile » NH-C14S et NH-L9x6, ainsi que les NH-D15 (double tour) et NH-U14S, avec sept caloducs au lieu de six, comme sur le NH-U12 de 5ème génération.

Le constructeur nous explique par contre être limité par un point : son ventilateur Sterrox de 140 mm n'est pas prêt. Il pourrait certes proposer un NH-D15 avec deux ventilateurs de 120 mm installés sur des adaptateurs vers 140 mm, mais la solution n'est pas des plus élégante...

Toujours dans le domaine des ventilateurs, signalons un hub avec huit connecteurs, alimenté par PWM ou via un connecteur d'alimentation S-ATA. Il est magnétique afin de se fixer sur le châssis d'un boîtier. Il sera disponible d'ici la fin de l'année, sans prix pour l'instant.

Il est également question d'un convertisseur 24 vers 12 volts afin d'utiliser ses ventilateurs dans des produits en 24 volts, les imprimantes 3D sont citées comme exemple par Noctua. Pas de tarif pour le moment.  Le fabricant avait des demandes en ce sens, nous dit-il, mais plutôt que (re)développer tout un écosystème, il préfère proposer cette solution qui, selon lui, donnerait toute satisfaction.

  • Noctua Computex 2018
  • Noctua Computex 2018
  • Noctua Computex 2018
  • Noctua Computex 2018
  • Noctua Computex 2018

One more thing : un ventilateur... de bureau

Terminons enfin avec un produit pour le moins surprenant : le Desk Fan (son nom n'est pas forcément définitif). Pour faire simple, il s'agit d'un ventilateur Sterrox de 120 mm fixé à l'arrière d'un dispositif dont le but est d'accélérer le flux d'air. Il a été développé par un des ingénieurs de la société.

Pour résumer, le bloc en plastique récupère le flux d'air sortant du ventilateur et, via un chemin spécialement étudié, l'accélère. Effectivement, lorsque nous nous plaçons face au prototype du Desk Fan, la différence se fait ressentir. Il ne s'agit pour le moment que d'un prototype et il reste encore beaucoup de travail à faire sur le design avant de pouvoir le commercialiser, mais il sera vendu, nous affirme Noctua. Le prix et la disponibilité restent à définir. 

Nous avons demandé au fabricant si ce genre de solution pouvait avoir un intérêt pour ses systèmes de refroidissement, par exemple avec le retour du « blowhole » sur la porte latérale des boîtiers. La réponse est sans appel : « non ».  Accélérer le flux d'air n'a pas de sens dans ce genre de cas, tranche la marque autrichienne.

  • Noctua Computex 2018 Desk Fan
  • Noctua Computex 2018 Desk Fan
  • Noctua Computex 2018 Desk Fan

chargement
Chargement des commentaires...