Computex 2018 : bilan des nombreuses annonces avant l'ouverture du salon

Vous avez « quelques » minutes de libre ? 21
Accès libre
image dediée
Crédits : tobiasjo/iStock
Ordinateur Fixe COMPUTEX
Sébastien Gavois

Alors que le Computex ouvrira officiellement ses portes demain et que les premières conférences arrivent, nous avons fait le tour des premières annonces des constructeurs... encore nombreuses cette année.

Une fois encore, les ordinateurs portables misent sur la finesse, les joueurs sont cajolés avec des machines et des accessoires dédiés et toujours plus puissants, tandis que les amateurs de RGB seront certainement ravis, même si certains constructeurs font toujours de la résistance.

La French Tech profitera à nouveau du salon pour mettre en avant plusieurs de nos start-ups qui cherchent à nouer des partenariats avec l'industrie locale via InnoVEX. On retrouve ainsi 3dRudder, Go Touch VR, Team8, Tempow, R-PUR, Nahimic, Digitsole, Virtualisurg et GlobalExam. Mais surtout Snips, le spécialiste de l'IA locale respectueux de la vie privée.

Bien entendu, un tel salon est aussi l'occasion pour certains de surfer sur des mots-clés pour s'assurer du buzz. Le bingo loto du Computex 2018 tourne autour de la 5G, de l'Internet des objets (IoT), de la blockchain, des crypto-monnaies et de la réalité virtuelle sous toutes ses formes. Il démarrera d'ailleurs juste après la WWDC d'Apple, qui ouvre ses portes ce soir.

Carte mère ASUS H370 Mining Master : 20 cartes graphiques PCIe-over-USB

Les cartes mères pensées pour le minage de crypto-monnaies existent depuis longtemps. Elles disposent de plusieurs emplacements PCIe afin de multiplier le nombre de cartes graphique exploitables avec une seule machine, et donc la puissance de calcul. À ce petit jeu, ASUS vient de franchir un nouveau palier avec sa H370 Mining Master.

Elle exploite massivement le PCIe-over-USB et propose pas moins de 20 ports USB placés verticalement. Chacun permet de connecter un riser PCIe afin de déporter la carte. ASUS simplifie donc grandement l'installation d'une telle machine puisqu'il fallait auparavant installer un petit adaptateur USB sur les emplacements PCIe de la carte mère.

Pour le reste, elle est équipée d'un chipset H370 avec un socket LGA 1151, propose deux emplacements pour de la DDR4, deux USB 3.1, six USB 2.0, un port réseau Gigabit, deux SATA et un emplacement PCIe x16 plein format. Le fabricant ajoute que l'UEFI a été spécialement optimisé pour le minage de crypto-monnaie. 

Pas de tarif ou de disponibilité annoncés, mais selon nos informations, cela dépendra surtout du cours des monnaies qui n'est pas vraiment au beau fixe en ce moment. 

ASUS H370 Mining Maste

Un écran ROG Strix XG248Q FreeSync à 240 Hz

Avant que les annonces du fabricant ne pleuvent, le constructeur présente son XG248Q de 23,8 pouces (dalle TN, 1 ms, 1080p) avec une luminosité de 400 cd/m². Elément particulier : son taux de rafraichissement de 240 Hz et une compatibilité FreeSync (Adaptive-Sync).

L'écran dispose de trois connecteurs HDMI (deux 2.0, un 1.4) et deux ports USB 3.0. Il est compatible Asus Aura Sync et dispose d'un anneau lumineux à l'arrière afin de créer une ambiance de fond colorée, à la manière du système Ambilight de Philips. Sur le dessous du pied, une lumière rouge permet d'afficher une image. Trois filtres sont inclus dans le bundle : deux avec des logos ROG, un dernier vierge pour le personnaliser. 

Puisqu'on parle de RGB, le ROG Aura Terminal d'ASUS revient à Taipei, après une première présentation lors du CES de Las Vegas. Ce petit boîtier dispose de quatre ports RGB adressables avec ROG Halo et Aura Sync afin de créer une ambiance colorée et de synchroniser vos différents éléments. Il devait arriver durant la première moitié de l'année, le Computex sera surement l'occasion d'en apprendre davantage.

Sur son compte Twitter, le société tease aussi l'arrivée d'un nouveau membre dans la famille, avec une photo laissant penser aux contours d'un smartphone, ce qui reste à confirmer... Réponse ce soir, lors de la conférence de presse RoG.

ZOTAC : toujours des mini PC, certains passifs, d'autres pour les joueurs

Comme chaque année, ZOTAC ne viendra pas les mains vides. Cette année, plusieurs mini PC passent aux processeurs Intel Core de 8ème génération. C'est notamment le cas de la ZBox CI660 nano passive avec un « tout nouveau châssis » ainsi qu'un Core i7 et du Magnus Gaming avec une GeForce GTX format desktop et des puces Killer Wireless/Ethernet.

Ce sera également le cas du sac à dos VR GO dans sa version 2.0. Ce dernier profite d'un nouveau design (il est plus petit et léger), afin d'obtenir une meilleure ventilation et plus de confort, selon le constructeur.

Dans la série des ordinateurs de bureau pour les joueurs, les MEK Mini et Ultra viendront tenir compagnie au MEK1 annoncé à la fin de l'année dernière. Le premier est annoncé comme ayant « une taille et un poids deux fois moins important » que le MEK1, avec un processeur Core de 8ème génération.

Il embarque aussi une GeForce GTX 1080 au format desktop, une carte réseau Killer et 32 Go de mémoire Intel Optane. Par contre, rien n'est précisé pour le MEK Ultra. Enfin, le MA551 annoncé au CES de Las Vegas est de retour. Il intègre cette fois-ci un processeur AMD Ryzen 5 avec Radeon RX Vega intégrée.

Alphacool : un bouton power à placer sur votre bureau

Votre PC est sous votre bureau et vous avez toujours la flemme d'appuyer sur le bouton d'allumage ? Alphacool pense à vous avec un bouton externe à déporter où vous le souhaitez (dans la limite des 2 m du câble). Cerise sur la feignantise, un halo rouge s'allume autour du bouton lorsque le PC est en marche. 

Alphacool n'est pas le premier à se lancer dans l'aventure, d'autres allant plus loin notamment avec des ports USB en plus, mais le look plutôt agressif de celui-ci pourrait plaire à certains. Il est d'ores et déjà disponible sur le site du fabricant pour 29,95 euros en noir ou chrome.

Alphacool Power Button

Roccat : des switch RGB Titan maison pour les joueurs

Après Cherry qui dévoilait ses nouveaux switchs low profils RGB au début de l'année, Roccat se lance dans l'aventure avec les Titans « développés et construits en intégralité par Roccat ». Le fabricant explique qu'ils sont « pensés pour les joueurs aimant la sensation tactile des switch mécaniques, mais qui recherchent quelque chose de plus rapide et précis ».

La course des contacteurs est de 3,6 mm, avec une activation à partir de 1,8 mm. Toujours d'après le fabricant, les sensations au toucher ne devraient pas changer par rapport aux switchs Brown, mais la rapidité serait en hausse de 20 %. Pour coller au canon du moment, chaque switch intègre une diode RGB (16 millions de couleurs).

De plus amples informations sont disponibles par ici et une courte vidéo a été mise en ligne. Pour le moment, aucun clavier n'est annoncé. Nous tenterons d'en savoir plus sur place.

Roccat Titan switchsASUS ROG Strix XG248Q

MSI : portables (dont un avec Core i9), tout-en-un et Blockchain Rig

Plusieurs nouveautés seront de la partie chez MSI. Commençons avec le portable GT75 Titan 8RG exploitant un Core i9 d'Intel avec une GTX 1080. Il dispose d'un port réseau 10 Gb/s et d'un clavier mécanique SteelSeries.

Vient ensuite le GE73 Raider RGB avec... des diodes RGB sur le châssis et le clavier. Core i7 de 8ème génération, GTX 1060 ou 1070 et écran à 120 Hz sont de la partie. Avec le GS65 Stealth Thin, la marque propose un ordinateur portable ayant de fines bordures autour de son écran (82 % de l'espace) capable de grimper jusqu'à 144 Hz, « une première au monde » selon MSI. Core i7 de 8ème génération et GTX 1070 sont au programme.

Déjà annoncé il y a quelques mois, l'écran Optix MPG27 de 27 pouces (dalle VA) reçoit un Design Award et sera donc exposé sur le stand du fabricant. Il en est de même pour le tout-en-un PRO 24X Series de 24 pouces, lui aussi avec des bordures très fines (2,2 mm). Il est animé par un Core i3 et dispose d'un emplacement de 2,5 pouces, en plus d'un logement M.2 pour SSD NVMe. De plus amples informations sont disponibles par ici.

Le minage de crypto-monnaies sera également à l'honneur avec le Blockchain Rig. Il s'agit d'une solution complète avec une carte mère MSI H310-F Pro ou B360-F Pro et jusqu'à 16 cartes graphiques suivant les versions. Bien évidemment, des cartes graphiques et autres accessoires seront également présents.

  • MSI GE73 Raider RGB Gaming Laptop
  • MSI GT75 Titan 8RG Gaming Laptop
  • MSI PRO 24X Series All-in-One PC
  • Blockchain Rig

Corsair : un casque sans fil HS70 pour les joueurs

Corsair continue de dérouler sa gamme de produits avec cette nouvelle référence, qui fait suite aux HS50 et HS60. Il s'agit d'un modèle sans fil (livré avec un adaptateur USB) compatible avec la PlayStation 4 et les ordinateurs.

Le constructeur affirme avoir soigné la finition de son HS70 avec « des coussinets à mémoire de forme au revêtement doux et l’arceau rembourré réglable ». Il prend en charge le son surround 7.1 virtuel et dispose d'un micro unidirectionnel détachable avec réduction du bruit ambiant.

L'autonomie annoncée est de 16 heures. Corsair vend son HS70 à partir de 109,99 euros, soit 30 euros de plus que le HS60. Le fabricant, comme beaucoup d'autres, en profitera aussi pour dévoiler de nouveaux composants équipés de LED RGB. Plusieurs kits Vengeance ont en effet fuités au cours des derniers jours. 

Intel Optane DC persistent memory : des barrettes DIMM se comportant comme des SSD

C'était attendu, c'est enfin annoncé ! Après les modules M.2 et les SSD, Intel présente ses barrettes de mémoire (DIMM) exploitant la technologie Optane. « Contrairement à la mémoire DRAM traditionnelle, la mémoire persistante Intel Optane DC offrira la combinaison sans précédent de haute capacité, d'accessibilité et de persistance » affirme le constructeur.

Il précise que ces barrettes permettent de « déplacer et conserver de plus grandes quantités de données plus près du processeur », permettant ainsi de réduire la latence induite par un transfert depuis un périphérique de stockage, y compris les SSD.  Intel annonce ainsi des barrettes de mémoire vives capable de se comporter comme un SSD (et donc de retenir les informations en cas de redémarrage par exemple).

Les datacenters sont la cible principale des Optane DC persistent memory, dont les premiers exemplaires ont été expédiés fin mai. La disponibilité est prévue pour 2019, sans plus de détail, notamment sur les tarifs.

Intel Optane DC persistent memory

Qualcomm passe à la « réalité étendue » avec sa plateforme XR1

Le père des Snapdragon lance sa nouvelle plateforme XR1, « la première au monde pour la réalité étendue » ou Extended Reality, alias XR. Il s'agit d'un mélange entre la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR) et la réalité mixe (MR), avec de l'intelligence artificielle. Cette plateforme est principalement destinée aux développeurs.

XR1 exploite des cœurs CPU maisons (ARM), intègre une partie graphique, le moteur AI Engine de Qualcomm et des puces dédiées pour le traitement de l'image et de l'audio (ISP). Un SDK est évidemment de la partie. Le tout est capable de prendre en charge des vidéos 4K UHD à 60 fps. 

Qualcomm ajoute que des partenaires comme Meta, VIVE, Vuzix et Picoare sont déjà en train de plancher sur sa plateforme XR1. Aucune date n'est précisée concernant l'arrivée de produits sur le marché. En attendant, une vidéo de présentation est disponible par ici.

Puisqu'on parle de VR, Seagate s'est associé à HTC pour lancer... un disque dur externe VR Power Drive pour le casque autonome Vive Focus. Il propose une capacité de 1 To et intègre une batterie de 5 000 mAh pour recharger le casque. 

FSP : des alimentations pour... 5G, IoT, blockchain et gaming, U9 chez Be Quiet!

Dans un communiqué, FSP semble avoir réuni une grande majorité des mots-clés qui buzzent actuellement. Le fabricant veut en effet « répondre à la nouvelle génération de produits 5G, IoT et blockchain ». Il rappelle ainsi proposer des alimentations pour les professionnels et l'embarqué, pas uniquement pour les ordinateurs. 

Il est aussi question de blocs dédiés pour « les tâches de mining de crypto monnaie et de blockchain des GPU », un segment qui semble définitivement présent dans les allées du salon taiwanais. Enfin, les joueurs et les moddeurs ne sont pas laissés de côté avec une nouvelle déclinaison de son Hydro PTM+, une alimentation watercoolée.

Après la « 1 200 watts » de l'année dernière, voici une version plus accessible de 850 watts. Le fabricant explique que son bloc est capable de délivrer jusqu'à 1 000 watts lorsqu'il est watercoolé (contre 850 watts avec son ventilateur).

Be Quiet! sera également sur les rangs avec sa série U9, d'une puissance de 400 à 700 watts. Deux rails de 12 volts et un ventilateur de 120 mm sont présents à chaque fois. Les tarifs oscillent entre 44,90 et 74,90 dollars suivant les versions.

Logitech : souris G305 Lightspeed avec capteur HERO, à 59 euros

Logitech dévoile une nouvelle souris sans fil G305. Pensée pour les joueurs, elle exploite la technologie Lightspeed du fabricant, de réduction de la latence, ainsi que le capteur maison HERO (High Efficiency Rated Optical).

Le constructeur annonce une autonomie de 250 heures en mode Performance (1 ms) avec une pile AA, contre neuf mois en en mode Endurance (8 ms).  La G305 est disponible dès ce mois-ci, pour 59 euros. Elle se positionne donc en-dessous de la G603 vendue 79,99 euros, elle aussi avec LightSpeed et HERO.

Streacom : un boîtier mini ITX modulaire

Streamcom continue de dérouler sa gamme de boîtiers avec le DA2, un modèle mini-ITX pour ceux qui souhaitent installer une carte graphique double slot de 330 mm maximum, un radiateur de watercooling de 240 mm et une carte mère Mini-ITX. Si la carte graphique mesure moins de 225 mm, vous pouvez même utiliser une alimentation ATX (au lieu de SFX).

Le boîtier mesure 340 x 286 x 180 mm, pour un poids de 3,9 kg. Un connecteur USB Type-C est présent en façade et, si vous vous posez la question de la présence de LED RGB, le constructeur à la réponse : « Sérieusement ? Non ! ». Il s'accorde donc parfaitement à Noctua sur ce point.

Tous les détails sont disponibles par ici.

Streacom DA2Streacom DA2

Noctua : teasing sur la gamme Chromax

C'est via son compte Twitter que le fabricant entretient le suspense avec une annonce autour de sa gamme Chromax comprenant des accessoires colorés.

Il est accompagné d'une photo sombre sur laquelle on devine un radiateur, sans en voir davantage. Aucune LED RGB n'est présente... on se demande d'ailleurs si le fabricant affichera encore une pancarte « NO LED » sur son stand cette année.

Acer : des portables et des ordinateurs avec un Ryzen 2700(X)

Une semaine et demi après sa conférence Next@Acer 2018 avec une pluie d'annonces sur les ordinateurs, les portables et les périphériques, le fabricant remet le couvert à l'occasion du Computex. Il est question de plusieurs machines exploitant un processeur Ryzen en 12 nm d'AMD.

Après une version Intel et NVIDIA, voici un Helios 500 de 17,3" (144 Hz, FreeSync) avec un processeur AMD Ryzen 2700 et une Radeon RX Vega avec 8 Go de mémoire vive. Vient ensuite l'ordinateur de bureau Orion 5000 avec un Ryzen 2700X, une carte mère B450 et une GeForce GTX 1080. Enfin, le Nitro 50 avec un Ryzen 2700X et, en option, une GeForce GTX 1060 ou une Radeon RX 580.

Le Predator Helios 5000 sera sur le marché à partir du mois d'août, dès 2 199 dollars, contre septembre et 1 499,99 dollars pour l'Orion 500, et enfin septembre et 899 dollars pour le Nitro 50.

Acer Predator Helios 5000

ASRock : Intel 300, AMD B450 et, carte graphique Phantom et... blockchain

Dans son communiqué d'avant Computex, ASRock explique qu'il présentera des cartes mères Intel avec des chipsets de la série 300, y compris sur des modèles Mini STX. Pour rappel, le fabricant était déjà prolifique sur le sujet au Computex de l'année dernière (lire notre compte rendu).

ASRock confirme au passage l'arrivée de cartes graphique dans la série Phantom Gaming... mais aussi des cartes mères B450 de chez AMD. Ce chipset est attendu pour accompagner des processeurs Ryzen 12 nm plus accessibles, nous en avions parlé il y a quelques jours. Il devrait être officialisé ce mercredi par AMD.

Enfin, il sera question de blockchain, sans plus de détails, probablement afin de surfer sur le buzz du moment. Comme l'année dernière, il faudra s'attendre à voir une machine miner sur place en exploitant des produits de la marque.

Cryorig : du RGB à tous les étages, un ventilateur avec un cadre rond

Sans grande surprise, Cryorig mise lui aussi sur le RGB. Le constructeur dévoile un nouveau ventilateur surprenant : le Crona 120. Son cadre n'est pas carré comme c'est généralement le cas, mais rond (à la manière des ventilateurs pour CPU). Il est fixé sur une plaque perforée carrée, prévue pour prendre place dans un emplacement traditionnel de 120 mm. 

Selon le fabricant, le principal avantage n'est pas à chercher du côté des performances, mais de... la luminosité du bandeau RGB : « Un halo tridimensionnel parfaitement est visible », les amateurs du genre apprécieront surement. Pour le reste, il est capable de fonctionner dans une plage allant de 330 à 1 600 tpm. Il est livré avec un contrôleur permettant d'ajuster la vitesse et les couleurs. De plus amples détails par là.

Le fabricant annonce aussi son ventirad tour H7 Ultra, avec un ventilateur Crona 120. Il mesure 87 x 123 x 145~148 mm pour un poids de 754 grammes avec le ventilateur. Il prend en charge les processeurs avec un TDP maximum de 160 watts et le radiateur intègre 4 caloducs de 6 mm de diamètre. Reste maintenant à connaitre les prix et la disponibilité.

Annoncé il y a quelques jours, le radiateur avec un caloduc Frostbit pour les SSD M.2 devrait également être présent.

  • Cryorig Crona 120
  • Cryorig H7 Ultra
  • Cryorig Frosbit

Cooler Master : boîtiers, refroidissement et joueurs à l'honneur

Cooler Master exposera ses nouveaux boîtiers lancés au cours des derniers mois (dont le récent H500M), après toute une série d'annonces lors du Computex de l'année dernière (lire notre compte rendu). Du côté des alimentations, les V Platinum (80Plus Platinum) et une nouvelle gamme XG seront présentes.

Pour les systèmes de refroidissement, Cooler Master annonce un « concept design » du Hyper 212, un ventirad tour MA410M bardé de LED RGB et un kit de watercooling tout-en-un avec une pompe transparente. Enfin, pour « la première fois depuis deux décennies », il sera question d'un système de refroidissement thermoélectrique.

Les périphériques ne sont pas en reste avec des claviers CK exploitant les nouveaux switchs low profile Cherry MX, un casque LH752 avec un son virtuel surround 7.1 et tout un tas de produits pour les joueurs, etc. Après le clavier M800 exploitant la technologie Aimpad (permettant un fonctionnement analogique de certaines touches) du CES de Las Vegas, Cooler Master et Aimpad signe un accord de licence exclusif jusqu'en 2020.

Asustor, QNAP et Synology sont presque aussi discret l'un que l'autre...

Parmi les trois principaux fabricants de NAS, seul Asustor a pris les devants. Le Computex sera l'occasion de présenter l'ADM 3.2, de nouveaux NAS AS40 avec du 10 Gb/s et des « v2 » pour les AS10, AS31et AS32. 

QNAP et Synology ont tous les deux dévoilé de nouveaux NAS, que l'on devrait certainement retrouver sur le salon. Cela inclut le DS1618+ avec six emplacements et le TS-832X de QNAP avec du 10 Gb/s. Le DSM 6.2 de Synology qui vient d'arriver en version finale devrait aussi être à l'honneur.

TS-832X QNAP

Des mises à jour, des redites et des rumeurs

Cette année, nous devrions retrouver de nombreux boîtiers externes (ou des mises à jour des modèles précédents) pour GPU au Computex, à l'image du Core X de Razer avec Thunderbolt 3. Le Blade (15,6") certifié Max-Q devrait aussi être du voyage, et il sera intéressant de voir si les portables certifiés Max-Q par NVIDIA auront le vent en poupe.

Au Computex, plusieurs fabricants (re)présenteront des produits que nous avons déjà pu apercevoir lors de précédent salon, mais toujours absents du commerce. C'est le cas de Lian Li et de ses boîtiers PC-O11 Air et Lancool One. Il en est de même pour InWin qui vient de mettre en ligne une vidéo de présentation pour son boîtier 915. Toujours sur les boîtiers, des teasers ont été publiés par Antec et Phanteks (pour ne citer qu'eux).

Plusieurs rumeurs évoquent également le lancement d'un terminal mobile Dell hybride équipé de deux écrans, à la manière d'un Axiom M de ZTE. Néanmoins, la machine fonctionnerait avec un SoC Snapdragon 850 (qui n'a pas encore été annoncé) avec Windows 10. Le Computex sera certainement l'occasion d'en apprendre davantage sur le sujet, mais aussi sur les Always Connected PC qui avaient déjà fait parler d'eux au Computex l'année dernière.

Enfin, Apacer annonce rejoindre la TUF Alliance aux côtés d'ASUS et de Cooler Master. Pour rappel, le but est de créer des ordinateurs « esthétiquement cohérents », tout en assurant une bonne compatibilité entre les composants. Le Computex sera l'occasion de voir si d'autres vont sauter le pas. 


chargement
Chargement des commentaires...