Internet par satellite : notre comparatif d'une vingtaine d'offres de cinq FAI

Prévoyez de l'aspirine 24
Accès libre
image dediée
Crédits : BlackJack3D/iStock
FAI GUIDE
Sébastien Gavois

Afin de vous guider dans le choix d'un abonnement à Internet par le satellite, nous avons comparé les différentes offres disponibles, allant de 19,90 à 99,90 euros. Comme toujours, nous avons également regroupé les principales informations dans un tableau comparatif.

Comme nous l'avons détaillé dans la première partie de notre dossier, le satellite est pour certains la seule manière d'accéder à une offre qui s'approche du haut débit (30 Mb/s et plus). Mais attention, ses offres sont soumises à des contraintes physiques limitant leurs performances et à d'importantes restrictions de la part des FAI.

Notre dossier sur les offres internet en juin 2018 :

Un tableau comparatif avec cinq FAI et vingt forfaits, de 2 à 100 Go

Cinq principaux fournisseurs d'accès à Internet sont disponibles en France, pour un total d'une vingtaine d'offres. Tous ne sont pas égaux : Nordnet et Europosat n'en ont que deux, contre six et sept pour skyDSL et Numerisat

Comme avec les autres offres fixes, il faudra ensuite vous rendre sur le site des différents FAI pour effectuer un test d'éligibilité afin de connaitre exactement les conditions et les tarifs qui s'appliquent dans votre cas.

Voici le détail des abonnements qui vous sont proposés, et de leurs conditions :

Comparatif internet satellite 14 juin 2018

Nordnet : deux offres entre 19,90 et 36,90 euros par mois

Entrons maintenant dans le détail des offres, en commençant par NordNet, une filiale d'Orange. Elle « domine le marché de la fourniture d'accès à Internet par satellite » en France selon le Sénat, bien qu'aucun chiffre officiel ne soit donné par l'institution. Deux offres sont proposées : Vega Mini avec 2 Go de data (19,90 euros) ou Vega avec 15 Go (36,90 euros).

Une fois ce seuil dépassé, l'accès à Internet est coupé jusqu'au mois suivant. Avec Vega 15 Go, vous pouvez acheter une recharge de 15 Go pour 19 euros et ainsi continuer à surfer. Toujours avec Vega 15, la consommation de data est illimitée et non décomptée de votre forfait la nuit entre 0h et 6h.

Avec les formules « Forfait Internet », il faudra acheter la parabole (399 euros), tandis qu'elle est proposée en location dans les « Pack Internet ». Jusqu'au 30 septembre, elle est facturée 1,99 euro par mois au lieu de 10 euros, durant toute la durée de votre abonnement. Attention, des frais de mise en service de 69 euros s'ajoutent en cas de location.

Les appels depuis la ligne fixe de la NordnetBox (mise à disposition gratuitement) sont facturés suivant votre consommation, mais une option « blabla » à 9 euros par mois permet d'en profiter de manière illimitée sur les fixes et mobiles. Si vous souhaitez profiter de la télévision, il faut ajouter un décodeur (la tête TV est incluse dans le kit satellite). Nordnet en propose un avec 500 Go de stockage pour 6 euros par mois.

Une carte SIM et un feature phone Wiko Lubi 4 (17 euros) sont livrés dans le bundle, mais toutes les communications seront en hors forfait. Des abonnements de 4,99 euros (2h d'appels, SMS/MMS illimités et 50 Mo de 4G) à 29,99 euros par mois (appels, SMS/MMS illimités et 10 Go) sont certes disponibles... mais ils restent bien chers par rapport à Sosh (une autre marque d'Orange) ou un autre opérateur mobile.

Le FAI rembourse vos frais de résiliation à hauteur de 150 euros maximum si vous changez de FAI.

Satellite Nordnet

Numerisat : jusqu'à 30 Mb/s et 100 Go suivant les zones

Comme nous l'avons déjà expliqué, Numerisat est le seul FAI à exploiter le satellite Hylas 2 d'Avanti. Il peut ainsi monter jusqu'à 30 Mb/s sur les offres « Num », mais disponibles seulement sur une partie de l'Est.

Suivant les formules, la quantité de data varie entre 5 et 100 Go pour 23,90 à 79,90 euros. Une fois le quota atteint, des boosts permettent de continuer à surfer. Ils sont vendus pour 4,90 euros par tranches de 1 Go. Numerisat permet une utilisation illimitée la nuit entre 0h et 6h.

Le FAI vend également des offres via le satellite Eutelsat (les départements éligibles peuvent choisir l'un ou l'autre). Elles sont baptisées NumFlex, avec des débits de 20 Mb/s (téléchargement) et 6 Mb/s (upload) au maximum. La quantité de data est également moins importante : 5 ou 10 Go pour 22,90 ou 31,90 euros.

Ici, vous pouvez grimper jusqu'à respectivement 20 et 40 Go, par palier de 5 Go dans le premier cas et 10 Go dans le second. Il n'est par contre pas fait mention de boost, ni d'un usage illimité la nuit. Néanmoins, une fois votre quota atteint, la connexion n'est pas coupée, mais le débit est fortement réduit : 64 kb/s en upload et download.

Avec les forfaits Num et NumFlex vous pouvez profiter d'une ligne de téléphonie fixe à condition de vous acquitter d'une caution de 80 euros pour le téléphone. Pour 6,90 euros par mois les appels peuvent être illimités vers les fixes, contre 22,90 euros par mois pour les mobiles en plus. Un kit TV est évoqué sur certaines pages, mais nous n'avons pas trouvé de plus amples informations sur les conditions d'accès et les tarifs pour les particuliers.

Avec les abonnements Num (via Hylas 2), la parabole est vendue 379 euros ou louée pour 9,90 euros par mois, avec 29 euros de frais d'activation dans les deux cas. Avec Eutelsat, comptez 447 euros pour l'achat ou 199 euros pour du matériel reconditionné, toujours avec 29 euros de frais d'activation. En location, il est toujours question de 9,90 euros par mois, mais avec un engagement de 24 mois et 58 euros de frais cette fois-ci.

Satellite Numerisat

SkyDSL : jusqu'à 50 Mb/s, de l'illimité dès 39,80 euros par mois... mais préparez l'aspirine

SkyDSL passe par le satellite d'Eutelsat pour ses offres. Elles ne sont qu'au nombre de trois, mais chacune dispose d'une déclinaison « Premium » avec plus de data ou des débits plus élevés. Sur les six offres, cinq permettent de profiter d'un accès à Internet « illimité » ; un service que SkyDSL est le seul à proposer. C'est également le seul opérateur à proposer plus de 30 Mb/s sur de ses offres : 40 Mb/s sur skyDSL2+ L et 50 Mb/s sur la version Premium.

SkyDSL2+ S est le seul forfait avec un quota : 10 Go par mois. Attention, vous serez facturé en hors forfait au-delà : de 0,90 euro par Go la semaine de 23h à 7h, à... 4,90 euros par Go le week-end et la semaine entre 15h et 23h. L'addition peut donc rapidement grimper, d'autant qu'il n'est pas précisé si le hors forfait s'arrête automatiquement à un certain palier.

Concernant l'illimité, c'est... assez compliqué. Le FAI explique en effet que « grâce à la classification des clients » il peut ne pas mettre en place de « Politique d'Utilisation Équitable » (fair use) comme ses concurrents, c'est-à-dire une restriction du débit une fois que vous avez atteint une certaine quantité de data. 

Voici l'explication permettant à SkyDSL de vendre de l'illimité, telle qu'elle est donnée dans la FAQ :

« Alors que pour une ligne spécialisée dédiée l’utilisateur a par exemple en fonction du tarif 20 Mb/s durablement à disposition et peut ainsi transférer environ 6 000 Go par mois, la bande passante d’une ligne avec un ratio de contention supérieur à 1:1 est mise à disposition de plusieurs clients. Cette pratique est usuelle, car les clients ne sont pas actifs sur Internet tous en même temps.

Dans un ratio de contention de 1:50 par exemple, 6 000 Go sont respectivement à la disposition de 50 clients au total par mois pour une connexion de 20 Mb/s. En conséquence, chaque client a en moyenne environ 120 GB par mois à disposition, cependant par le truchement de la redistribution, chaque client utilise selon le comportement de surf (soi-disant calcul de rentabilité mixte) plus ou moins de la valeur moyenne disponible.

En outre la bande passante mise à disposition pour chaque connexion dépend du nombre d’utilisateurs actifs. C’est alors toujours le cas tant que le ratio de contention réel reste inférieur au ratio de contention contractuellement fixé. Les bandes passantes actuelles de nos tarifs sont visibles en temps réel sur notre moniteur skyDSL Monitor.

Avec le « regroupage » (utilisation de groupes), les clients sont rassemblés selon des critères déterminés dans un même groupe. Chez skyDSL, les clients sont affectés à un groupe, par exemple selon des raisons techniques en rapport avec leur localisation, qui est rattaché un à « beam » et un transpondeur du satellite déterminé. Les clients sont regroupés aussi selon le tarif choisi.

En outre les clients avec un profil d’utilisateur similaire au sein du même tarif respectif sont affectés à un même groupe. Comme la bande passante disponible pour une connexion avec un ratio de contention dépend du nombre de clients actifs, la probabilité d’atteindre la bande passante maximale d’une connexion décroît en raison de la similitude des clients d’un groupe ayant une intensivité croissante d’utilisation en rapport à leur profil d’utilisateur ».

Pour résumer grossièrement, les clients sont répartis dans différents groupes et l'opérateur fait le pari que l'utilisation moyenne d'un groupe sera largement inférieure au maximum attribué à chaque utilisateur. Ceux qui consomment beaucoup à un instant « T » sont ainsi contre-balancés par ceux qui ne consomment pas ou peu pendant la même période.

skyDSL joue la carte de la transparence en publiant la moyenne des débits (mis à jour toutes les 5 minutes) de ses clients suivant leur offre (et donc leur débit maximum théorique), mais uniquement sur le download. La nuit le maximum est atteint (entre 12 et 30 Mb/s) en téléchargement, alors que durant la journée les chiffres sont en baisse de 10 à 15 % environ lorsque le service est le plus utilisé.

Avec les formules « Premium » des abonnements SkyDSL2+ S, M et L, la location de la parabole est incluse dans le prix (9,90 euros par mois pour les autres forfaits), mais il faudra quand même payer les 69,90 euros de frais d'activation et déposer 149,70 euros de caution (via trois paiements de 49,90 euros), remboursés lors de la résiliation.

SkyDSL propose également « une réduction allant jusqu'à 80 % » si vous souhaitez acheter le matériel par la suite. Les détails ne sont pas donnés. Pour l'achat de la parabole lors de la souscription, comptez 399 euros. De plus, l'opérateur explique dans sa FAQ que vous ne pouvez pas récupérer une ancienne parabole : « vous devez utiliser le matériel que nous livrons ». Par contre, lors de la souscription, il permet de commander une offre sans matériel. 

SkyDSL a mis en place de nombreuses promotions, aussi bien pour les nouveaux que les anciens clients, ce qui est suffisamment rare pour être noté. Alors que sur le fixe et le mobile les FAI se battent pour proposer le prix le plus attractif la première année, SkyDSL récompense ses clients fidèles avec 10 euros de moins sur leur abonnement au bout de deux ans, sauf sur SkyDSL2 S. 

Lorsque vous changez d'opérateur, vous pouvez obtenir jusqu'à 179,70 euros de prime de changement. Elle prend la forme d'une remise de trois mois de 19,90 euros sur SkyDSL2+ S, 49,90 euros par mois sur M et 59,90 euros par mois sur L. Tous les détails sont disponibles par ici.

skyDSL

EuropaSat : une seule offre avec 15 Go, mais deux prix suivant votre « zone »

Chez EuropaSat, pour obtenir des tarifs il faut obligatoirement préciser son département. Nous avons bien cherché une page regroupant les offres, mais impossible d'en trouver une sans d'abord choisir une zone. Et ne parlons même pas d'une fiche d'information standardisée ou autre document du genre...

Nous avons donc passé en revue les différents choix pour nous rendre compte qu'il n'existe deux offres : T15 vert et rouge. Une carte avec la couleur de chaque département est disponible par ici. Après d'autres recherches, nous découvrons finalement qu'Europasat détaille ses abonnements sur le site... Sat2Way, qui fait partie du même groupe.

Nous y apprenons que les deux formules ont exactement les mêmes options, mais que la seconde est à 34,95 euros par mois, contre 29,95 euros pour la première (la raison de cette différence de 5 euros par mois n'est pas précisée). Dans les deux cas, vous avez 15 Go de data avec un maximum de 22 Mb/s en téléchargement et de 6 Mb/s en réception. Les consommations la nuit entre minuit et 6h ne sont pas décomptées.

Une fois votre quota atteint, le débit réduit à 128 kb/s. L'opérateur explique qu'il vend des boosters pour continuer à surfer à pleine vitesse, mais il ne donne pas les tarifs sur son site. Il est également question d'une option « remise à zéro »... dont le fonctionnement n'est pas détaillé. Bref, niveau information, c'est loin d'être parfait.

Après avoir contacté le service client, nous apprenons que la remise à zéro est en fait un boost data à 19,95 euros permettant d'obtenir 15 Go supplémentaires. Un autre est disponible, mais il est bien moins intéressant : 12,95 euros pour 1 Go seulement.

Les deux offres T15 vert et rouge permettent d'accéder à 170 chaines de télévision et de profiter des appels vers les fixes de 40 pays (dont la France). Pour les mobiles il vous en coûtera 14,90 euros par mois. 5 Go de stockage en ligne sur un cloud maison sont inclus et une option à 7,95 euros par mois permet d'obtenir de « l'illimité ».

Concernant la parabole, trois solutions s'offrent à vous. L'acheter pour 339,95 euros ou utiliser la vôtre, avec 33,95 euros de frais d'activation et un engagement d'un an dans les deux cas. Vous pouvez aussi la louer pour 3 euros par mois avec cette fois 79,95 euros de frais et un engagement de 24 mois.

Satellite Europsat

Ozone : de 10 à 75 Go de data, avec un débit réduit à 256 kb/s ensuite

Les trois offres de l'opérateur Ozone se différencient uniquement par la quantité de data : de 10 à 75 Go. Le surf est illimité la nuit, mais entre 1h et 6h du matin seulement (les autres commencent généralement à minuit).

Une fois votre quota atteint, la vitesse est réduite à 256 kb/s, soit la valeur la plus élevée des fournisseurs d'accès de notre comparatif (64 à 128 kb/s chez les autres). Dans tous les cas, n'espérez pas profiter du streaming à cette vitesse ; Netflix demande par exemple 512 kb/s au minimum.

Une ligne de téléphonie fixe est incluse, mais toutes les communications sont en hors forfait. Des options à 5 et 9 euros par mois permettent respectivement d'ajouter de l'illimité vers les fixes et les mobiles. Pour 49 euros, une tête TV satellite Fransat est proposée lors de la souscription. Il faudra par contre disposer d'un démodulateur TV satellite pour profiter des chaines de télévision, celui-ci n'étant pas fourni.

Vous pouvez louer la parabole pour 1 euro par mois, avec 69 euros de frais d'accès, ou bien l'acheter pour 399 euros. Dans les deux cas, l'engagement est d'un an. Comme Europasat, l'opérateur vous permet d'utiliser votre propre parabole. Dans ce cas, « seuls le modem et la box Ozone vous seront proposés » explique le FAI dans sa FAQ.

Ozone vend également des forfaits mobiles, mais comme dans le cas de NordNet ils ne sont pas vraiment intéressants : 15,99 euros par mois pour des appels, SMS/MMS illimité et... 50 Mo de data. Comptez 24,99 euros par mois pour passer à 3 Go (débit réduit à 384 kb/s au-delà). Bref, autant souscrire une offre ailleurs.

Vous pouvez d'ailleurs comparer les différents abonnements sur notre comparateur Tous les Forfaits

Satellite Ozone


chargement
Chargement des commentaires...