Le Directeur du numérique pour l’éducation autorisé à partir chez Amazon, sous conditions

Le cas décolle 32
image dediée
Crédits : Assemblée nationale
Loi
Xavier Berne

La commission de déontologie de la fonction publique a donné son feu vert au recrutement par Amazon du Directeur du numérique pour l’éducation, Mathieu Jeandron, qui occupera un poste d’architecte solutions cloud pour le géant américain. Il devra néanmoins s’abstenir de certains contacts en lien avec ses précédentes fonctions.

L’information était remontée jusqu’au Parlement, non sans provoquer quelques remous. « Ce débauchage nourrit l’inquiétude », avait ainsi lancé la sénatrice Catherine Morin-Desailly, présidente de la commission de la culture, lors des questions au gouvernement du 10 avril dernier. « Nous sommes nombreux au Sénat à nous préoccuper de la perméabilité de l’éducation nationale à l’influence des géants américains du numérique. »

Le ministre de l’Éducation nationale avait alors confirmé le départ de Mathieu Jeandron, en poste depuis 2015. Jean-Michel Blanquer s’était toutefois refusé à tout commentaire dans l’attente de l’examen du dossier de l’intéressé par la commission de déontologie de la fonction publique.

Hasard du calendrier : l’avis de l’institution a été remis le lendemain au Directeur du numérique pour l’éducation.

Les « réserves » de la commission de déontologie

Lisez la suite : 62 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...