Orange répond sur le détournement de l'adresse 1.1.1.1 par la Livebox 4

We are number 1.1.1.1 122
Accès libre
image dediée
FAI
Guénaël Pépin

Les clients d'Orange disposant d'une Livebox 4 sont privés du nouveau résolveur DNS 1.1.1.1, monté par Cloudflare. L'explication ? Le routeur utilise cette adresse IP en interne, comme nous le confirme l'opérateur.

Les résolveurs DNS poussent comme des champignons. En 2009, Google lançait son 8.8.8.8, devenu un standard pour la vérification de problèmes liés au DNS, soit le lien entre un nom de domaine et le serveur d'un site. Sa référence est même devenue un symbole dans certains mouvements anti-censure, notamment lors du Printemps arabe.

En novembre 2017, Quad9 se lançait avec 9.9.9.9, promettant une meilleure vie privée. La semaine dernière, Cloudflare a suivi cette voie avec 1.1.1.1, qui mise également sur la sécurité et la vie privée. 

En principe, utiliser un tel résolveur DNS est simple : il suffit de l'entrer dans les paramètres de son système d'exploitation, pour outrepasser celui fourni par son fournisseur d'accès. Pourtant, avec 1.1.1.1, des clients d'Orange ont eu une surprise. La consultation du site mène vers une erreur sur les Livebox 4.

« Une erreur involontaire d’attribution d’adresse »

Le 3 avril sur la liste de discussion NANOG, un responsable de Cloudflare confirme le problème, sans pour autant avoir d'explication précise. Aux abonnés gênés, l'opérateur historique recommande d'utiliser l'adresse 1.0.0.1, qui fait office d'IP de secours du résolveur DNS.

Pourquoi donc ce problème ? Contacté, l'opérateur plaide d'abord la bévue. « Suite à une erreur involontaire d’attribution d’adresse au détriment de Cloudflare, Orange est en contact et travaille en bonne entente avec cette dernière pour régler la situation dans les plus brefs délais » nous écrit-il.

La résolution du problème n'entrainera pas d'autre changement pour les clients selon la société, pour qui l'incident est bien isolé. Pourquoi donc cette adresse est-elle indisponible au départ ? « En fait, trois adresses publiques dont 1.1.1.1 sont utilisées par la Livebox 4 pour son fonctionnement interne, ce qui les rend injoignables » justifie l'entreprise.

D'autres fournisseurs d'accès seraient concernés

Elle nous assure que la question est limitée aux Livebox 4, sans lien avec le cœur de réseau ni d'épisode précédent. Selon un membre du forum LaFibre.info, le problème n'affecte effectivement pas la Livebox 3.

Pour l'ingénieur télécom Yan Grunenberger, sur Twitter, le problème viendrait du chipset Wi-Fi Quantenna. « Le bridge interne utilise 1.1.1.1 et 1.1.1.2 pour l’API entre les deux SoC. Tous les [fournisseurs d'accès Internet espagnols] ont le même souci » détaille le spécialiste.

Autrement dit, ces adresses IP sont préemptées par la Livebox pour les communications entre différents composants, alors qu'une telle adresse publique (destinée à être utilisée sur Internet) n'est en principe pas utilisable sur un réseau local, et encore moins par un appareil pour sa mécanique interne.

Selon l'un de nos lecteurs, le problème affecterait aussi des clients de SFR, que nous avons contacté pour en avoir confirmation.


chargement
Chargement des commentaires...