Premières missions sur Mars : de la recherche de traces d'eau à l'habitabilité

Un Mars et ça repart ! 21
image dediée
Crédits : NASA
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Les nombreuses missions vers Mars nous ont déjà appris plusieurs choses : de l'eau douce à l'état liquide a été présente, ainsi que de l'oxygène dans l'atmosphère. Ces découvertes sont entre autres dues à l'instrument franco-américain ChemCam, dont une version améliorée prendra place sur le rover Mars 2020.

Dans deux ans, deux missions décolleront vers la planète rouge, avec des ambitions bien différentes pour chaque agence spatiale. Cette année, Insight est dans les starting-blocks après un report, et devrait décoller le mois prochain si tout va bien. Son but sera d'analyser la structure interne de la planète, notamment grâce à l'instrument SEIS, un sismomètre capable de détecter les moindres mouvements de la planète rouge, « même plus faibles que le rayon d’un atome d'hydrogène » selon le CNES.

De nouvelles annonces sont donc attendues, mais en attendant commençons par un rappel des deux rovers présents sur Mars et des résultats scientifiques qu'ils ont permis d'obtenir sur le sujet du jour : la recherche de la vie. Ils sont déjà nombreux avec une conclusion importante : la quatrième planète du système solaire a été habitable dans le passé.

Comme nous l'avons expliqué dans la première partie de notre dossier, explorer la planète rouge, c'est en quelque sorte se plonger dans le passé « oublié » de la Terre, ce qui explique pourquoi la planète rouge intéresse tant les scientifiques. Sur plus de 220 missions extraterrestres, « on a lancé 53 missions vers Mars, 103 vers la lune et une trentaine vers Venus » détaille Sylvestre Maurice.

Notre dossier sur l'exploration de Mars et la recherche de la vie avec Mars 2020 :

Deux rovers sur Mars... pas toujours en parfait état

Lisez la suite : 85 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...