Contre la désinformation, RSF lance un grand projet de certification des médias

Bisous de Christine Albanel 107
image dediée
Crédits : marchmeena29/iStock
Web
Guénaël Pépin

Pour redonner confiance dans les médias, Reporters sans frontières prépare des normes de certification de leur indépendance et honnêteté. Afin d'encourager les sources à se certifier, l'organisation prône leur priorisation par les plateformes, les pouvoirs publics, voire les opérateurs.

Il y a quelques jours, Reporters sans frontières (RSF) a annoncé la Journalism Trust Initiative (ou « Initiative pour la fiabilité de l’information »). L'objectif : certifier que les médias respectent bien des standards journalistiques, conçus par la profession et reconnus par les agences de normalisation.

 « Dans le nouveau système de l’espace public, les informations fausses circulent plus vite que les vraies. [...] Sans standards, la propagande, les relations publiques et les rumeurs ont un avantage concurrentiel sur un journalisme honnête », note Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, dans un communiqué. L'objectif est donc de labelliser les sources respectant certaines règles, peu importe qu'elles soient un média reconnu ou un nouvel acteur.

RSF prône l'autorégulation de la presse, seule voie viable vers un retour de la confiance des citoyens vers les médias pour l'organisme. « C'est un travail qu'il faut absolument mener. Si on n'y arrive pas ici, cela donnera naissance à des législations, par nature abusives » nous résume Christophe Deloire.

RSF s'est associé à l'Agence France-Presse (AFP), au Global Editors Network (GEN) et à l'Union européenne de radio-télévision (UER). Selon une présentation, que nous a transmis l'organisation, les premiers travaux ont eu lieu à Bruxelles en septembre, avant de consulter la Fédération mondiale des annonceurs en novembre et des GAFA à Londres en février dernier.

Des mois de travail avant une première version

Lisez la suite : 84 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...