Bandes-annonces : Un raccourci dans le temps, Lara Croft, Une femme heureuse et The Grinch

Vivement Luke Cage vs Winnie L'Ourson 9
Accès libre
image dediée
Cinéma
Sébastien Gavois

Cette semaine, les amateurs de fictions et d'aventure seront servis avec Un raccourci dans le temps et Lara Croft. Deux comédies sont également à l'affiche : Tout le monde debout et La belle et la belle. Du côté des bandes-annonces, Le GrinchChristopher Robin et Luke Cage font parler d'eux. 

Partez à l'aventure dans le temps et l'espace ou sur une île mythique

Commençons par un film fantastique : Un raccourci dans le temps, dont voici le pitch : « Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède - tout comme son petit frère Charles Wallace - un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme Quidam, Mme Qui, Mme Quiproquo– venues sur Terre pour l’aider à le retrouver ». Les moyennes des notes sont relativement médiocres avec 4,1 sur 10 chez IMDb (Metascore de 52 sur 100) et 4,7 sur SensCritique.

Demain, Lara Croft reprendra du service dans Tomb Raider, un reboot de la saga. Incarnée par Alicia Vikander, la jeune fille de 21 ans part elle aussi à la recherche de son père, un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans. « Convaincue qu'il n'est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d'une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d'innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir "Tomb Raider" ». Les moyennes reprennent des couleurs avec respectivement 7,5 et 6,7 sur 10.

Deux comédies : changer de vie ou bien se voir 25 ans plus tard

Enchainons avec une comédie de et avec Franck Dubosc, aux côtés d'Alexandra Lamy, Elsa Zylberstein et Gérard Darmon : Tout le monde debout. « Jocelyn, homme d'affaires en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d'être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu'au jour où elle lui présente sa sœur elle-même handicapée... » Les critiques semblent avoir du mal à se mettre d'accord avec 4 sur 10 sur IMDb et 6,4 sur 10 chez SensCritique.

Enfin, une autre comédie pour finir : La belle et la belle. « Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tous les unit, il s'avère qu'elles ne forment qu'une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie… » Sandrine Kiberlain incarne Margaux, tandis qu'Agathe Bonitzer joue le rôle de Margaux ; vous suivez ? On vous laisse deviner laquelle est laquelle.

 

Trois approches du « mal » : Le Grinch, Unsane et Strangers Prey at night

Du côté des bandes-annonces, Universal Pictures et Illumination présentent Le Grinch : « basé sur le grand classique écrit par le Dr Seuss. Le Grinch raconte l’histoire d’un vieux grincheux cynique qui s’est donné pour mission de voler Noël, mais qui voit ses plans bouleversés grâce à la bonté et l’esprit de Noël d’une petite fille ». Au cinéma le 28 octobre.

La 20th Century Fox revient sur Unsane, le prochain film de Steven Soderbergh (Erin Brockovich, trilogie Ocean's Eleven, Solaris). Voici son pitch : « Une jeune femme, convaincue d’être harcelée, est enfermée contre son gré dans une institution psychiatrique. Alors même qu’elle tente de convaincre tout le monde qu’elle est en danger, elle commence à se demander si sa peur est fondée ou le fruit de son imagination... »

Si vous aimez les films d'épouvante, Strangers : Prey at night de Paramount pourrait vous intéresser. Voici son histoire : « Une famille s’arrête pour la nuit dans un parc de mobile home isolé qui semble complètement désert. Une jeune femme étrange frappe à leur porte…. C’est le début d’une terrible nuit d’horreur : pris pour cible et poursuivi sans relâche par trois tueurs masqués, chacun devra lutter pour sauver sa peau dans un jeu de cache-cache impitoyable ». Dans les salles obscures le 18 avril.

Warner Bros. joue la carte de l'autodérision dans Rampage (un film inspiré du jeu des années 80)... il faut dire que la précédente bande-annonce était trop sérieuse. Le studio expliquait que, « suite à une expérience génétique catastrophique, George [NDLR : un singe] se métamorphose en monstre incontrôlable », tandis que Dwayne Johnson nous gratifiait d'une petite phrase pleine de bon sens : « Bien sûr un loup ça vole... ». Oui, cette fois-ci ils vont encore plus loin... Au cinéma le 2 mai.

Une femme au foyer et Winnie l'Ourson

Une autre femme, une autre histoire avec Une femme heureuse : « Tara est une jeune mère, femme au foyer, qui passe ses journées à s’occuper de ses enfants, de la maison et à attendre le retour de son mari le soir. Tara prendra sur elle jusqu’au jour où, acculée, elle pensera à changer de vie... » Au cinéma le 25 avril. 

Changeons complètement de registre avec Christopher Robin. Cette fois-ci, revenons dans le monde « enchanté » de Winnie l'Ourson. Ce film transpose le petit animal dans le monde réel, aux côtés d'Ewan McGregor. Pas encore de date de sortie pour ce film. 

Deuxième saison pour Legion et Luke Cage

Marvel dévoile la seconde saison de la série Legion. Elle s'intéresse pour rappel à l'histoire de David Haller, le fils schizophrène du professeur Xavier. Chez Netflix, Luke Cage est de retour pour une seconde saison : « cette nouvelle visibilité ne fait qu'accroître son besoin de protéger la communauté et de comprendre qui il peut ou non sauver ». Sur la plateforme de streaming le 22 juin.

Toujours active sur la mise en ligne de vidéo, la plateforme de streaming dévoilé également le documentaire Take Your Pills le 16 mars : « Étudiants, athlètes ou programmeurs, ils prennent des médicaments comme Adderall pour faire toujours plus et mieux dans un monde ultra-compétitif. Mais à quel prix ? »

Citons également Alexa et Katie (23 mars) pour les ados, Requiem (23 mars également), Perdus dans l'espace (13 avril) et GAME OVER, MAN! (23 mars lui aussi) : « trois amis vont devoir se dépasser et affronter les méchants terroristes qui veulent prendre en otage l'hôtel où ils sont employés ».

Comme toujours, n'hésitez pas à nous signaler les films qui vous intéressent via les commentaires ou bien sur ce sujet dédié aux critiques cinéma de notre forum.


chargement
Chargement des commentaires...