#Flock change d'époque

Mais pas de style 46
Accès libre
image dediée
Dessins

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant six dessins en rebond sur nos articles.

Il y a des moments dans l'histoire où les choses se bousculent. Et en ce moment, c'est un peu le cas. Pas seulement parce que des technologies comme la 5G arrivent à grands pas, mais aussi parce qu'il y a de réelles tendances qui émergent.

Prenez l'exemple de la reconnaissance faciale qui commence à prendre place dans de nombreuses activités de notre société. On voit les dérives possibles dans certains pays comme la Chine, même si pour le moment ce que l'on nous « vend » en Europe ce sont de nouveaux services innovants comme lors de l'ouverture d'un compte.

Heureusement, le législateur a prévu de nous protéger avec des réglementations comme le RGPD qui entre en vigueur en Europe le 25 mai prochain. De quoi encadrer plus strictement l'exploitation de nos données un peu partout en Europe, même si cela chagrine ceux qui rêvaient d'exploiter ce « pétrole » sans trop de contraintes, en oubliant le plus souvent que derrière le big data et autres publicités programmatiques, il y a surtout les personnes qui produisent ces données.

Les changements peuvent aussi venir du remplacement de certaines personnes. Deux exemples récents dont on verra (ou non) les effets dans les mois à venir : Shari Steele quitte la direction du projet Tor, alors que Hadopi a de son côté droit à un nouveau membre de son collège nommé par le président du Sénat : Louis de Broissia.

Mais pour d'autres, la véritable nouvelle de ces derniers jours est d'entendre certains évoquer le fait que le stream ripping relève de la copie privée, validant ainsi l'utilisation d'outils (à titre personnel) tels que Youtube-dl. Un discours (intéressé) qui tient encore d'un univers parallèle pour d'autres. Sans doute le même dans lequel se trouve l'équipe d'OVH qui continue de maintenir le service Hubic en ligne, malgré sa piètre qualité.

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • Banques en ligne : de la reconnaissance faciale pour ouvrir un compte à la Société Générale
  • Deux nouveaux membres à la Hadopi
  • Le RGPD expliqué ligne par ligne
  • Le projet Tor cherche un nouveau directeur
  • Pour les majors, le stream ripping peut relever de la copie privée (et sa rémunération)
  • Face à ses concurrents, Hubic a bien peu d'arguments

chargement
Chargement des commentaires...