#Replay : adolescents en ligne, grande distribution et monstres d'Universal

Amazon le barbare 19
Accès libre
image dediée
Crédits : LDProd/iStock/ThinkStock
Télévision
Guénaël Pépin

Ces derniers jours, le petit écran a explicité les grandes ficelles du marketing, a plongé dans les trous noirs, a scruté les adolescents en ligne et s'est demandée quel avenir ont encore les hypermarchés à l'heure du e-commerce. Sans oublier d'essayer de comprendre notre affection pour certains monstres classiques.

Chaque semaine, nous vous proposons une sélection manuelle de ce qu'il ne fallait pas manquer dans vos programmes TV. Garantie sans sponsoring et autre tracking de vos habitudes, vous permettant de savoir ce qu'il y a d'intéressant à regarder en replay ce week-end (surtout s'il ne fait pas beau et que votre séance de VTT tombe à l'eau).

Nous utilisons ainsi seulement nos petits bras et éventuellement vos suggestions. Si vous repérez une émission qui mérite selon vous de paraître dans notre sélection, vous avez deux possibilités : 

Notez que la sélection se limite pour le moment aux replays de programmes TV, mais pourra s'étendre à d'autres médias. Nous avons pour le moment quelques idées et ferons sans doute des essais dans les semaines à venir. Mais n'hésitez pas à nous proposer vos idées, cette chronique évoluant pour vous et avec vous, à ciel ouvert ;)

Marketing, big data scientifique et trous noirs

Cette semaine, Arte Creative propose la série #Propaganda, consacrée au monde du marketing. Elle s'appuie entre autres sur les exemples de l'iPhone ou de Pokémon Go, pour comprendre les mécaniques commerciales qui nous amènent vers ces produits. À base de vidéos « stock » agrémentées d'un commentaire directement tiré du Loup de Wall Street, elle reprend les bases pour mieux nous les remettre en tête.

De son côté, Xenius revient sur l'immunothérapie, présentée comme un possible traitement du cancer. L'épisode est en ligne jusqu'au 23 mai. La chaine diffuse aussi une pastille sur un facteur robot anti-pollution (oui). Elle explore également l'histoire à l'heure du big data, en prenant pour exemple la ville de Venise dans une série de courtes vidéos.

Pour sa part, RMC Découverte retrace « les plus grandes catastrophes naturelles », revenant sur les conséquences de certains grands événements, y compris du point de vue de leur gestion humaine. L'émission est visionnable jusqu'au 2 mars.

France 5 diffuse la série Le cosmos dans tous ses états, dont le premier épisode consacré aux trous noirs est disponible en replay. Il est visionnable jusqu'au 27 février. La chaine s'est aussi lancée dans un voyage avec les baleines à bosse, en ligne jusqu'au 29 février.

La sexualité des ados dans un monde numérique 

Dans un reportage, Complément d'enquête s'intéresse aux pratiques des adolescents en ligne, qui échapperaient de plus en plus au regard des parents, comme le dénoncent des actrices de films pour adultes. Par des témoignages de parents et d'adolescents, l'émission dresse le tableau d'une sexualité en ligne de plus en plus précoce et crue, qu'elle estime alimentée par un accès simple à la pornographie.

Complément d'enquête s'intéresse aussi aux relations entre ados en ligne et leurs conséquences hors ligne, y compris la diffusion de photos intimes et les cas où elles leur échappent. Les sujets sont connus, l'émission prend un ton volontairement alarmé sur le sujet mais la parole des jeunes interrogés reste utile, ceux-ci donnant leur approche du phénomène.

La grande distribution face à elle-même et aux « barbarbes » du Net (jusqu'au 28 février)

Sur France 5, Le Monde en face a plongé dans l'océan de la grande distribution, symbolisée par les géants français des hypermarchés. Par une large série d'entretiens, elle retrace les 50 dernières années du secteur, de sa genèse à l'équilibre actuel des forces entre Auchan, Casino, E. Leclerc ou encore Système U. De petites révélations en grands traits, il dresse un portrait actuel du secteur. Il est réalisé par François Rabaté, qui avait déjà mené Les quatre couleurs des télécoms, une référence sur la guerre des opérateurs mobiles

L'émission conclut par une ouverture sur l'émergence du commerce en ligne, en premier lieu de l'arrivée d'Amazon, acteur américain qui propose une qualité de service rarement égalée par la distribution traditionnelle. François Rabaté engrange les réactions de leurs patrons : de l'ironie face à l'ogre numérique à l'aveu qu'il met les positions acquises en danger, avec l'idée que ce redessin du paysage pourrait bien se faire sans eux.

L'empreinte indélébile des monstres classiques

Cette semaine, BiTS d'Arte s'intéresse aux mythes persistants des monstres universels, du loup-garou au vampire, en passant par la momie et le monstre de Frankenstein. L'occasion ? La sortie de La Forme de l'eau de Guillermo del Toro, grand amoureux de cet univers, déjà à l'origine du Labyrinthe de Pan ou Hellboy. Comme d'habitude, il s'agit de comprendre pourquoi et comment ces figures sont restées d'actualité.

L'équipe propose aussi un entretien de près de 20 minutes avec l'écrivain Nicolas Stanzick, auteur d'anthologies sur les monstres de la Hammer, qui a beaucoup exploité ces créatures au cinéma.


chargement
Chargement des commentaires...